Accueil Sociétés Kolwezi : Soulèvement des creuseurs du site minier de Tshipuki

Kolwezi : Soulèvement des creuseurs du site minier de Tshipuki

La Guardia

Tension ce lundi matin au site minier de Tshipuku à Kolwezi. Les creuseurs se sont soulevés pour protester contre le prix du kilo des matières brutes fixés unilatéralement par le seul comptoir d’achat tenu par des Chinois.

Pour un kilo des matières brutes qui titrent 1 %, les Chinois au site de Tshipuku achètent à 5.000 fr Congolais. Les creuseurs artisanaux ont refusé de travailler. La police a été déployée sur le lieu et a lancé des bombes à gaz lacrymogène. La situation a dégénéré. Selon des témoins, un creuseur a été blessé par balle. Le ministre des mines est descendu au site minier de Tshipuki pour tenter d’apaiser les manifestants. Quelques creuseurs ont été interpellés par la police

Le site minier de Tshipuki est tenu par le Groupe Ledja et ses partenaires chinois. Il faut noter que dans d’autres sites miniers d’exploitation artisanale comme à Kasulo , le kilo des minerais dont la teneur des 1 % se vend entre 7 et 8 mille Francs Congolais. Le ministre provincial des mines s’est rendu sur le terrain pour tenter de rétablir l’ordre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom