RDC : la CENCO invite les nouveaux gouvernants a donné des assurances concrètes d’une meilleure gouvernance

RDC : la CENCO invite les nouveaux gouvernants a donné des assurances concrètes d’une meilleure gouvernance

Réunis en session ordinaire à Kinshasa, du 27 février au 2 mars 2019, les membres du Comité Permanent de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO) ont fait une déclaration sur la situation d’après élections en RDC. Une déclaration intitulé « LA VERITE VOUS RENDRA LIBRES ».
Tout en insistant sur la crise de légitimité postélectorale qui a prévalu après après la publication des résultats des élections présidentielles, car les résultats tels que publiés par la CENI ne correspondent pas aux données collectées mission d’observation à partir des bureaux de vote et de dépouillement, selon la Cenco. Pour elle, « seule la vérité rend réellement libre (cf. Jn 8, 32). Les Institutions solides et démocratiques d’une Nation ne peuvent se fonder que sur des valeurs éthiques. »
Ainsi, la Cenco invite les nouveaux gouvernants à rassurer le Peuple. Voilà pourquoi elle leur recommande « à rompre radicalement avec les antivaleurs des anciens régimes et à donner des assurances concrètes d’une meilleure gouvernance. »
Elle souhaite aussi que des axes prioritaires soient pris en compte notamment, l’établissement d’un Etat de droit, la poursuite et le parachèvement de la décrispation du climat politique le respect strict de la Constitution, l’achèvement du cycle électoral dans la vérité et la transparence ; la sauvegarde de l’intégrité territoriale, la protection des personnes et de leurs biens, la sécurisation des frontières et la pacification des zones en proie à l’insécurité et à la présence des groupes armés.
La Cenco met un accent sur le respect des libertés fondamentales, notamment la liberté d’expression et de manifestations pacifiques ; la bonne gouvernance, la lutte contre la corruption, l’amélioration des conditions de vie de la population, le bien-être effectif de tous par la jouissance des retombées de l’exploitation des ressources naturelles ainsi que de redorer le blason de notre pays et de placer toujours l’intérêt supérieur du Peuple congolais au centre de toute négociation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *