Accueil Droits des femmes Lubumbashi : le gouverneur Pande Kapopo accuse les femmes d’être des violeuses

Lubumbashi : le gouverneur Pande Kapopo accuse les femmes d’être des violeuses

En marge de la marche organisée ce mardi 05 mars 2019 par les femmes des organisations féminines pour protester contre les viols à répétitions lors des cambriolages, le gouverneur de la Province du Haut-Katanga les accuse d’être elles même des violeuses.

La phrase qui ne passe pas:« Vous venez vous plaindre des viols alors que vous violez aussi les hommes «  répond-il   aux femmes venus protester contre les viols et autres violences sexuelles que subissent les femmes lors des cambriolages.  Bien que dit sur un ton de plaisenterie, ces mots font mouches.« Lorsque vous prenez  les hommes de force  ou que vous êtes vous-même  quatrième ou cinquième femme c’est une manière de violer ».  comme qui dirait  qu’elles n’ont pas le droit de se plaindre !

Ce langage n’a pas plu aux femmes  qui n’ont pas compris comment une autorité sensée gérée une province peut banaliser les centaines de cas des viols dans sa juridiction au point de les comparer à une histoire de polygamie qui n’a rien avoir avec la douleur , l’humiliation , la déshumanisation dont sont victimes chaque jour qui passe des nombreuses femmes , filles et souvent des fillettes dont l’âge varie entre 7 et 11 ans. Plaisanter sur un  sujet aussi poignant est quelque chose d’d’inacceptable.

Le gouverneur manquerait-il des compassions, ou  lui-même vit –il en déphasage avec la réalité de sa province ? comprend-il réellement les implications  de cette accusation ? Rien d’étonnant qu’il ait fait poireauter les femmes pendant deux heures sans les recevoir arguant ses multiples rendez-vous.

Il faut dire que le Maire  de la ville avait interdit la marche des femmes de ce mardi  , mais les femmes ont bravé cette interdiction jusqu’à  se rendre au gouvernorat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom