Accueil Politique RDC: George Kapiamba de l’ACAJ fait du charlatanisme et vendeur...

RDC: George Kapiamba de l’ACAJ fait du charlatanisme et vendeur des mensonges | Justin Bitakwira

Justin Bitakwira ministre du développement rural et intérimaire au ministère de communication et médias s’oppose farouchement à la lettre ouverte de George Kapiamba président de l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice ACAJ et à ses propos accusant les anciens ministres du Front Commun pour le Congo FCC qui continueraient à percevoir leurs émoluments  et d’autres avantages même après leurs fonctions. C’était au cours d’un face à face à l’émission dialogue entre congolais sur les ondes de Radio Okapi ce mardi 13 aout  2019.

Dans ladite lettre adressée au premier ministre Sylvestre Ilukamba, George Kapiamba président de l’ACAJ appelle le chef du futur gouvernement : »de diligenter les enquêtes avant la sortie du gouvernement au sujet des anciens membres du gouvernement qui ont quitté leurs fonctions pour exercer leurs mandats d’élus au Parlement mais qui continuent à percevoir leurs émoluments de ministre et d’autres avantages ». Il a affirmé par ailleurs  de détenir les preuves des détournements tout en exigeants un audit général enfin de traduire les auteurs en justice.

Justin Bitakwira ministre et syndicat du gouvernement sortant juge de faux les allégations de George Kapiamba et insister pour que le gouvernement intérimaire n’a que 19 ministres qui perçoivent leur salaires.  » Les élus députés et sénateurs validés ne sont plus membres de ce gouvernement et ne perçoivent rien comme salaire. » Dit-il.  « Je considère les allégations de Kapiamba président de l’ACAJ de charlatanisme social et de menteur, il doit être interpellé face au monde parce qu’il vend du vent et des mensonges à travers le pays et sa place est à la justice pour ses mensonges », a encore  contredit Justin Bitakwira.

Par contre le ministre du développement rural et ministre intérimaire à la communication et médias Justin Bitakwira se dit prêt à l’idée d’un audit parce que la gymnastique est longue pour prendre même un franc dans la caisse de l’État. George Kapiamba à son tour se dit optimiste de porter les preuves et pense que le changement de mentalité que prône Félix Tshisekedi doit commencer avec des gens comme le ministre Bitakwira.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom