Accueil Politique Kinshasa: Jean Claude Katende salue ceux qui ont poussé Ngobila à démentir...

Kinshasa: Jean Claude Katende salue ceux qui ont poussé Ngobila à démentir son arrêté

Jeantiny Ngobila Gouverneur de la ville province de Kinshasa contraint de retirer son arrêté permutant les bourgmestres de différentes communes de la capitale dans un document lui attribuer et qui circulait sur les réseaux sociaux le 16 août. Alors que les critiques venaient de plusieurs horizons, ce 18 août 2019 dans un autre document le gouvernorat dément l’authenticité de la lettre permutent les chefs des communes de la Capitale. Pour Jean-Claude Katende c’est la mobilisation qui a poussé le Gouverneur Jeantiny à démentir son document et Claudel Lubaya estime que l’État se dépouille de sa substance.

« Je félicite tous ceux qui se sont mobilisé avec nous pour contraindre Ngobila à démentir son arrêté. Restons mobilisés pour un État de droit » Jean-Claude Katende président de l’association Africaine des Droits de l’homme

En réalité la pressions était grande. Les associations des droits de l’homme pour demander au Gouverneur Jeantiny Ngobila Mbaka de retirer son arrêté ou au Président de la République Félix Tshisekedi de sanctionner l’autorité provinciale pour son arrêté jugé inique. Par ailleurs le cabinet du Gouverneur Ngobila se dit être surpris : » Le cabinet du gouverneur de la ville de Kinshasa porte à la connaissance du public que l’arrêté en circulation dans les réseaux sociaux portant permutation des Bourgmestre et Bourgmestre adjoint des communes de la ville de Kinshasa est un faux. » Accuse Me Freddy Bonzeke irriki directeur de cabinet du gouverneur de Kinshasa dans un communiqué.

« Dans la quête de l’autorité perdue de l’État, il revient au Ministre de l’intérieur d’ouvrir une action disciplinaire contre Gouveneur de la ville de Kinshasa et de la clôturer ne serait-ce que par un blâme. Ne rien faire, c’est continuer à dépouiller l’État de toute sa substance » a dit le député André Claudel Lubaya.

Plusieurs s’interrogent autour de l’authenticité des documents officieux des institutions publiques en RDC qui deviennent faux après la pression de la population et des associations de défense des Droits de l’homme. Malgré le démenti de l’arrêté du Gouverneur par son cabinet,  le secrétaire général Augustin Kabuya de l’UDPS parti au pouvoir vient de présenter au siège de l’UDPS  les bourgmestres de son parti récemment nommés par l’arrêté démenti. Une confusion que regrette et  juge de l’inacceptable par le député provincial Gecoco Mulumba cadre dudit parti.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom