Accueil Education Lubumbashi: gratuité de l’enseignement de base, certaines écoles publiques craignent le débordement

Lubumbashi: gratuité de l’enseignement de base, certaines écoles publiques craignent le débordement

Photo/ Guardia

Une semaine après la rentrée scolaire, certaines écoles publiques de Lubumbashi commencent à être débordée. La plupart d’entre elles ont accueilli ce lundi 9 septembre un grand nombre d’élèves. Les directeurs qui n’ont pas reçus jusque-là les frais de fonctionnement craignent le débordement du nombre d’élèves car cela risquerait d’influer sur la façon d’assimiler les leçons surtout dans les classes élémentaires.

Il est 7 heures 30 ce lundi, dans la cour de l’école primaire Matayarisho à la Katuba.  C’est une ambiance non habituelle qui se remarque. Des élèves viennent de tout bord, des parents debout et visiblement impatients attendent l’entrée du directeur dans son bureau pour faire soit l’inscription ou la réinscription de leurs enfants.

« C’est la deuxième semaine de la rentrée scolaire et nous sommes déjà a plus de 500 élèves » s’exclame Célestin Mbuyi Kabanza directeur de l’école primaire Ciboko dans la commune de la Katuba.

500 élèves à la deuxième semaine,  c’est un nombre record que son école atteint rarement vers la fin du premier trimestre mais cette année c’est au début de l’année scolaire qu’il a ce nombre.  A voir le rythme son école risque de recevoir encore d’autres élèves. « La plupart des enfants sont nouveaux ils viennent des écoles privées pour profiter de la gratuite qui ne concerne que les écoles publiques, mais notre crainte c’est que nous tendons vers le débordement dans les salles de classe et cela aura des répercussions sur les tout petits. Affirme-t-il.

C’est pour la première fois depuis la consécration de la gratuité de l’enseignement au primaire en RDC que  l’année scolaire 2019-2020 va servir de première expérience.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom