RDC -sauts des moutons : les investigations judiciaires s’imposent [Hubert Tshiswaka]

RDC -sauts des moutons : les investigations judiciaires s’imposent [Hubert Tshiswaka]

Dans le cadre du programme des 100 Jours, la construction des sauts-de-mouton dans la ville de Kinshasa avait été décidée. Ces derniers devaient aider à réduire les embouteillages et à améliorer les  déplacements dans la ville. Cela fait plus d’une année, et ces travaux ne sont pas encore arrivés à leur in. De plus la non réalisation de ces ouvrages a un parfum de scandale. Des fonds débloqués pour cette fin mais sans résultat concret. Pour Hubert Tshiswaka un défenseur des droits Humain, les investigations judiciaires immédiates s’imposent.

« Lorsqu’un projet, comme la construction des « sauts-de-mouton » à Kinshasa, dérive au scandale, des investigations judiciaires immédiates s’imposent. »  Dit Hubert Tshiswaka sur son compte Twitter. Pour lui, les magistrats du parquet devraient automatiquement se saisir du dossier, comme dans l’affaire de la GECAMINES.

Pour rappel, les travaux  des sauts-de -moutons devaient se clôturer en fin 2019. Malheureusement  sur tous les chantiers en cours, un seul est en voie d’être clôturé, celui de Pompage (travaux débutés en mai 2019), tandis que plusieurs n’ont pas atteint 70 % de réalisation et d’autres ne sont qu’en début de construction.  Au regard de la lenteur avec laquelle s’exécutent les travaux, la construction de ces ouvrages risquerait d’aller au-delà  de 2 à 3 ans.

Plusieurs voix s’élèvent notamment pour dénoncer ce fait, récemment un groupe des citoyens congolais ont initiés une pétition dans ce sens  et avait donné  une date butoir quant à la fin de la construction de ces ouvrages.

Hubert Tshiswaka joint sa voix à celle des autres pour exiger que la justice se mêle du dossier en vue de mettre la lumière sur le prétendu détournement dans la réalisation des sauts –de – moutons.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *