Accueil Politique RDC-Scandale des sauts de Moutons: l’UDPS et Kabund lâchent Vital Kamerhe

RDC-Scandale des sauts de Moutons: l’UDPS et Kabund lâchent Vital Kamerhe

Alors que l’affaire de 15 million semble partir dans les oubliettes . Vital Kamerhe directeur de cabinet du président de la république Félix Tshisekedi est de nouveau touché par le scandale sur les réalisations du programme de 100 jours du chef de l’Etat et particulièrement celui des sauts de moutons. Alors que Kamerhe évoquait 70%, Jean Marc Kabund président ai de l’UDPS parle d’un taux d’exécution de 30%.

À l’exception de l’ouvrage de Kinsuka qui est presque fini, tous les travaux des sauts-de-moutons lancés à Kinshasa sont à l’arrêt. le Directeur de cabinet du Chef de l’Etat qui a coordonné ces travaux, évaluait « le taux de réalisation physique des travaux à 70% pour des décaissements de l’ordre de 64%.» le propos de Vital Kamerhe ont été contredit par le ministre de finace Yalaghuli pour lui les travaux ont plus de décaissements que celui noté par le directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi sans oublier la passation abusive des marchés.

Jean-Marc Kabund a fait le tour des chantiers  « dans le cadre de la résolution phare qui a été décidée pendant les 3 jours de retraite de l’UDPS. Nous avons dit que c’est l’année de l’action le constat que nous avons fait est amer, c’est un constat de désolation. Nous nous sommes rendus compte que le projet est réalisé à hauteur de 30%, Nous estimons que des explications doivent être fournies. On ne peut pas larguer le chef de l’Etat.» a déploré Jean Marc Kabund président national intérimaire de l’UDPS après sa ronde d’inspection de différents projets lancés à Kinshasa dans le cadre du programme des 100 jours du Chef de l’Etat.

La position de Jean Marc Kabund est soutenue  par le secrétaire de l’UDPS Augustin Kabuya qui, à son tour a estimé quil y a du floue chez Vital Kamerhe en tant que coordonnateur du programme des 100 jours dans la gestion financière.  À ce même sujet Honorable Arriète Wamu de l’UDPS a demandé aussi un châtiment exemplaire poun ceux qui ont saboté le’projet de chef de l’Etat.

Lire aussi :http://magazinelaguardia.info/2020/02/07/rdc-sauts-des-moutons-les-investigations-judiciaires-simposent-hubert-tshiswaka/

Du côté FCC la coalition partenaire de L’UDPS on crie scandales derrière Félix Tshisekedi « Si vous aimez la RDC, si vous soutenez la coalition, si vous voulez voir Félix Tshisekedi réussir son mandat, vous ne pouvez que reconnaître publiquement qu’il y a des incompétences, des voleurs, dans les concepteurs, les décideurs et les exécutants du projet. Ne vous cachez pas derrière le Chef. » A dit Jean Pierre Kambila ancien directeur de cabinet de Joseph Kabila membre du Front Commun pour le Congo.

Plusieurs dans les différents camps politiques souhaitent l’audit de la la gestion des finances du programme des 100 jours initié par Félix Tshisekedi le matin de son pouvoir, ce qui est soutenu par l’ambassadeur itinérant du président de la république Nicolas Kazadi « Ni les propos des journalistes ni ceux des politiciens ne peuvent remplacer un audit en bonne et due forme. Ne pas le faire, c’est s’accuser et se condamner soi même. De l’argent public à été dépensé et des ouvrages entamés. L’opinion doit être fixée sur une base professionnelle ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom