RDC – liberté de la presse : La RDC se classe 154 ém sur 180 Nations

RDC – liberté de la presse : La RDC se classe 154 ém sur 180 Nations

En deux ans  consécutifs, la RDC  maintient sa place dans le classement de Reporters Sans Frontières sur la liberté de la presse. Comme en 2018 la RDC est demeurée à la 154 ém place avec un score de : 51,71.

Publié ce 18 avril, le classement mondial de la liberté de la presse 2019 intitulé,  la mécanique de la peur démontre le recul que connait le monde en matière de la liberté de la presse. « L’édition 2019 du Classement mondial de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières (RSF) montre que la haine des journalistes a dégénéré en violence, laquelle est facteur d’une montée de la peur. » Explique l’ONG

RSF s’étonne du fait que les pays considérés comme sûrs, où les journalistes peuvent exercer leur métier en toute sécurité, continue de se réduire, tandis que les régimes autoritaires renforcent leur emprise sur les médias.

Pour le cas de la RDC, le pays s’est illustré en 2018 des exactions multiples. Selon RSF la RDC est dans la continuité du côté du pire. Et d’ajouter «  la République démocratique du Congo (RDC), qui se maintient à la 154e place, est le pays d’Afrique où RSF a enregistré le plus d’exactions en 2018 ».

« La RDC est restée en 2018 le pays du continent dans lequel RSF a enregistré le plus d’atteintes à la liberté de la presse. Violences, intimidations, arrestations arbitraires, médias suspendus, pillés ou saccagés font partie de l’environnement hostile dans lequel évoluent les professionnels. » Explique l’ONG

Il faut juste noter qu’au Classement 2019, la Norvège conserve pour la troisième année consécutive sa place de premier.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *