Haut-Katanga : le village de Kibolwe se vide de sa population suite au conflit entre creuseurs et un sujet Indien

 Haut-Katanga : le village de Kibolwe se vide de sa population suite au conflit entre creuseurs et un sujet Indien

Selon le mouvement citoyen ça suffit dans son rapport publié au cours de ce mois d’avril et intitulé : « Tracasserie, saisie illicite de produits miniers, torture, coups et blessures à l’égard des creuseurs autochtones (exploitants miniers) du Village KIBOLWE dans le groupement MUBAMBE, territoire de Kambove /Province du Haut-Katanga par les éléments de la Garde Républicaine et Police Nationale au service de Monsieur SURIA de Nationalité Indienne.»  Il fait état de déplacement massif de villageois et de creuseurs vers des villages environnants.

Ce rapport qui reprend les évènements ayant conduit à cette situation  couvre la période  du 10 au 20 avril 2019. L’interdiction d’accès au site minier a été l’élément déclencheur selon le mouvement citoyen Ça suffit. Une manifestation suivie d’une répression par la garde républicaine ayant causé un mort et un blessé. Bien que l’auditeur Supérieur saisi du dossier tente de mettre la main sur les gardes républicaines incriminées sans succès.

« Le 17 avril dernier, vers 20H30 la population du village avait commencé à exprimer leurs inquiétudes à l’arrivée de 3 Jeeps  appartenant à monsieur SURIA à bord desquelles il y avait 32 éléments de la police.  Et le matin, une partie de la population avait vidé le lieu. » Explique le rapport.

La situation s’en envenimé le 19 avril dernier,  deux jeeps appartenant à la garde républicaine ayant à son bord les éléments de la garde républicaine,  recherchés par la justice militaire de Lubumbashi. « Devant cette présence des militaires armés la population est en train de quitter le lieu pour se réfugier dans le village voisin de MIRINDI à 18 Km jusqu’à ce jour.» relate le même rapport.

Ain, , le Mouvement Citoyen recommande qu’une enquête mixte soit diligenter pour redonner confiance à la population,  et surtout faciliter le retour des creuseurs afin de récupérer leurs produits bloqués à la carrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *