Accueil Autres Haut-Katanga : le cadre de concertation reçoit des menaces après la suspension de...

Haut-Katanga : le cadre de concertation reçoit des menaces après la suspension de ses 3 membres

Photo la Guardia./ archives

Ce mardi 7 janvier 2020, le cadre de concertation de la Société Civile se réunissait pour statuer sur la suspension de 3 membres dirigeants des plates formes à savoir, Pontien NYEMBO  président de la Socico, LONGO Kalwiba  qui chapeaute  la nouvelle société civile, Charles KAHITE, coordonnateur de  forces vives.

Ces trois personnes sont accusées de  manquement grave à leur engagement, usurpation de fonction, détournement des fonds, vol du sceau et tentatives de déstabilisation de l’organisation fonctionnelle de cette plateforme. Selon Maître Kalwa coordonnateur  du cadre de concertation du Haut Katanga, les concernés  ont été invités hier pour des discussions mais ne sont pas présentés.  Il affirme également que la procédure va se poursuivre en attendant d’analyser en profondeur le dossier.

Toutefois depuis l’annonce de cette suspension, les dirigeants du cadre de concertation reçoivent des menaces verbales, certains de personnes concernées promettent de saisir l’Agence Nationale de renseignement  ANR en sigle  s’ils ne sont pas réhabilités.

Pour  Maître Kalwa,  la procédure a été respectée  et c’est sont les Team leaders des différents thématiques qui ont décidé de leur sort. Ils peuvent continuer à mener des activités au nom de leur plateforme. Il rassure pourtant que la procédure va se poursuivre en attendant d’analyser en profondeur le dossier

Dans les tous prochains jours une correspondance sera adressée à leurs organisations respectives pour procéder à leur remplacement comme délégué au sein du cadre de concertation de la société civile du Haut-Katanga.

Il faut tout de même noter que certains craignent déjà une énième crise au sein de la Société Civile du Haut-Katanga.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom