RDC-liberté provisoire de Kamerhe : le ministère de la justice prend acte de la décision

RDC-liberté provisoire de Kamerhe : le ministère de la justice prend acte de la décision

 

Le ministère de la Justice prend acte de la décision de la cour de cassation de libérer provisoirement Vital Kamerhe. C’est le vice-ministre de la justice, Amato Bayubasiree qui annonce que le directeur adjoint ai de la prison de Makala, a mis en exécution cette décision.

Condamné en appel à treize ans de prison pour corruption et détournement de fonds, Vital Kamerhe a bénéficié ce lundi 6 décembre d’une mise en liberté provisoire sur décision de la Cour de cassation. Une liberté provisoire motivée par des raisons sanitaires, mais assortie d’une forte caution.

Vital Kamerhe devra débourser 500 000 dollars américains pour jouir de cette liberté provisoire qui lui est accordée pour des raisons de santé. Selon la RTNC qui a cité, sur son compte Twitter, la cellule de communication de la Cour de cassation, la décision a été motivée par le tableau médical très critique du leader de l’UNC.

C’est dans l’après-midi de ce lundi que cette libération provisoire a été décidée. Et pour se prononcer, la Cour de cassation s’est réunie en chambre de conseil à deux reprises soit le vendredi et le lundi.

 

 

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!