Kasumbalesa: le phénomène « abandon d’enfants » prend de l’ampleur!

Kasumbalesa: le phénomène « abandon d’enfants » prend de l’ampleur!

Depuis le début de cette année plus d’une vingtaine d’enfants ont été abandonné par leurs parents dans la commune de Kasumbalesa à près de 90 km de la ville de Lubumbashi.

Selon le chef du quartier Musumali , Sakula Kangolo , « 20 enfants ont été abandonnés au cours de ce 9 derniers mois ». Il faut dire que ces statistiques ne sont pas exhaustives car certains cas ne sont pas référés aux autorités, c’est pour dire que la situation s’aggrave.

Le dernier cas en date est celui d’un petit enfant âgé de 6 ans et répondant au nom de Manassé abandonné par sa mère Mado non autrement connue dans la nuit de jeudi à vendredi à 00 h dans le quartier Musumali le long du rail. Heureusement qu’il a été trouvé par des passants vers 4 heures du matin. Selon le petit Manassé, sa mère lui aurait demandé de l’attendre là et depuis lors elle ne s’est toujours pas manifestée.

La crise économique qui frappe cette partie du pays serait l’une de premières causes de ces abandons. Les parents incapables de subvenir aux besoins de leurs enfants les abandonnent. Ces enfants sont souvent recueillis par des autorités du quartier qui eux-mêmes incapables de gérer cette situation.

Le chef du quartier Musumali en appelle donc à la responsabilité des parents, tandis que l’ONG la voix des Opprimés demande à la justice de se saisir de la question et de poursuivre les auteurs de ces abandons d’enfants.

Il faut dire que  ce  Chef de quartier, monsieur Sakula Kangolo garde au moins 5 enfants abandonnés par leurs parents jusqu’à ce jour à son domicile .

 Avec Céleste Lusadisu / Directeur Général Radio la sentinelle

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *