Accueil Elections RDC: quand le Cnsa receuille des informations sur le danger de...

RDC: quand le Cnsa receuille des informations sur le danger de la machine à voter

Twitter /Olengha nkoy

« Le CNSA invite les Congolais, les politiques disposant d’une expertise avérée et qui détiennent les informations sur la dangerosité de l’utilisation de la machine à voter et de son caractère peu fiable, à bien vouloir prendre contact avec ce dernier, jusqu’à lundi 02 juillet » . Écrit Joseph Olengha Nkoy , président du conseil de suivi de l’Accord CNSA dans un Tweet posté ce 30 juin.

Le Cnsa a également publié un communiqué dans lequel les Congolais sont invités donner des informations sur la machine à voter. Et selon le même communiqué cette question sera traité lors de la tripartite qui portera sur l’évaluation de la mise en œuvre de l’Accord et du Processus électoral qui aura lieu très prochainement. Les avis sont attendus au bureau de la CNSA jusque ‘au 2 juillet prochain à 18 heures.

 

Twitter /Joseph Olengha nkoy

Il faut dire que la machine à voter est l’un de point des divergences entre les acteurs politiques en RDC. L’opposition s’est dite prête à aller aux élections sans la machine à voter. L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), le Mouvement de Libération du Congo (MLC), l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), Congo Na Biso (CNB) et la plateforme Ensemble pour le changement avaient déjà dit non à l’utilisation ce cette dernière. Pour nombre d’entre eux cette machine est peu fiable et pourra être à la base des tricheries.

En plus des acteurs congolais d’autres voix se sont levé notamment celles de la société civile tant congolaise et internationale.

Qu’est ce qui pourra être décidé à l’issue de la Tripartite à venir ? Machine à voter ou non ? En attendant, le Cnsa , a besoin des arguments valables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom