Accueil Autres RDC: hausse du prix de la farine à Lubumbashi et Kasumbalesa, plusieurs...

RDC: hausse du prix de la farine à Lubumbashi et Kasumbalesa, plusieurs raisons sont évoquées

Montage

Parti de 14 500 FC à 25.000 FC voire 30.000 FC selon les endroits en quatre jours seulement. Le prix de la farine de maïs a sensiblement augmenté à Lubumbashi et à Kasumbalesa principale porte d’entrée de la farine en provenance de la Zambie.

À kasumbalesa les prix de la farine varie selon la qualité et marque. C’est le cas du sac de farine de 25 kg s’est vendu depuis le matin de ce mercredi jusque dans l’après-midi à 20.000 pour la marque Standard, 21.000 pour la marque Mataba, et 23.000 FC pour la marque Champion.

Les raisons de cette hausse différente d’après les sources. C’est par exemple les transporteurs en douane qui expliquent que cette hausse est due à la crainte des autorités Zambiennes qui estiment qu’à force d’approvisionner la RDC en farine, la Zambie risquerait de se retrouvée en carence de cette denrée et faire face à la crise alimentaire.

Du côté de l’association des revendeurs de la farine à Kasumbalesa, Augustin Tshimini son président évoque comme raison les problèmes d’ordre économiques auxquels font face la Zambie suite au mécontentement de ces commerçants qui protestent contre la hausse de prix des grands camions de farine de farine en Zambie. D’autres sources sur place à Kasumbalesa parlent des contrôles qui seraient en train d’être effectués avant toute sortie de la farine en Zambie, ce que dément le président des associations des revendeurs de farine sur place à Kasumbalesa Augustin Tshimini.

Mr Fabrice, du comité des commerçants transfrontalier pour le COMESA. D’après lui, la hausse du prix est consécutive aux mesures que la République Zambienne prend chaque année à l’approche du lancement de sa saison culturale. Elle ferme les dépôts de farine en vue de protéger leurs stocks et éviter ainsi la pénurie de cette denrée pour sa population pendant cette période qualifiée de soudure qui va d’octobre jusque janvier – février. Il rappelle que jusque-là, la Zambie n’a jamais autorisé officiellement l’exportation de son maïs vers la RDC. Tout ce que nous recevons, passent par des voies frauduleuses.

Contacté le président de la FEC Katanga qui se trouve à Kinshasa en ce moment, a promis de s’exprimer plus tard sur la question.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom