RDC : quelles mesures pour résorber le chômage pour le prochain président de la RDC ?

RDC : quelles mesures pour résorber le chômage pour le prochain président de la RDC ?

La question a été posée aux internautes sur la page Facebook de Magazine La Guardia. Pour nombre d’entre eux le prochain président de la RDC, a du pain sur la planche. Selon les chiffres officiels le chômage a été réduit à 15 % de la population active, la réalité sur terrain est tout autre. Des nombreux jeunes sont toujours en quête de l’emploi. Comment faire pour réduire le chômage ? Quelles mesures urgentes que le prochain président doit prendre y arriver ?

Création des petites et moyennes entreprises PTME

Des internautes ont tenté de donner des pistes de solutions. . Blaise Kashila un internaute de Lubumbashi pense que «  la meilleure solution c de créer les emplois à travers les investisseurs nationaux ou internationaux ». Jules Max Mbuyu de Lubumbashi ne lui estime que la création des petites et moyennes entreprises Céleste Lusadisu Mboma un internaute et DG de la Radiotélévision Sentinelle à Kasumbalesa abonde dans le même sens et pense «  Créer les PME mais aussi exiger aux investisseurs d’avoir dans leurs entreprises 95 % des Congolais comme employés contrairement à ce que nous vivons actuellement quelqu’un vient avec ses frères expatriés et ils occupent toute l’entreprise ». Germaine Balande de Mbuji- Mayi estime que le pays doit être propice à l’investissement étranger, mais surtout ces investisseurs doivent privilégier d’abord les Congolais, elle pense aussi créer la création de PME peut être la solution idéale.

 Lutter contre les évasions fiscales

Une autre catégorie des internautes pensent qu’il faut aussi lutter contre les évasions fiscales ce qui génèrera des capitaux qui pourront être investi dans les petites et moyennes entreprises. Aristote Nzola Kumeso un autre internaute pense quant à lui qu’il faut exiger «  à tous les dignitaires de ce régime de restituer l’argent qu’ils ont volé, pillé, détourné qui se trouve dans des banques étrangères au Congo pour créer de PME à leurs noms et donner des emplois aux Congolais.  » Poupon Maboka un internaute de Kinshasa pense que la population doit payer ses impôts. «  Pour moi a t’il écrit, aucun pays au monde ne peut se développer sans faire payer les impôts et taxes obligatoires à tous et dans tous les domaines.  »

Faciliter l’accès au crédit, relancer les entreprises existantes, une politique d’emploi

Outre la création de PTME, les internautes pensent également qu’il faut relancer les entreprises existantes et faciliter le crédit aux jeunes. «  Mettre en place une bonne politique d’emploi. Penser à la retraite honorée des agents frappés par les critères de la mise en retraite. Créer des entreprises tant grandes que petites. Relancer de grandes entreprises devenues canard boiteux si possible. Faciliter l’accès au crédit bancaire aux jeunes ayant les idées sur la création des entreprises.  » Estime Héritier Bofili Mapesa un autre internaute. Ben Benjamin Nyanga Kapika abonde dans le même sens que le prochain président «  doit réhabiliter et bâtir les industries, entreprises, car ces derniers auront besoins d’agents ayant différents niveaux d’études.  »

Se tourner vers d’autres secteurs

Les internautes pense aussi que pour résorber le chômage en RDC, il faut se tourner vers d’autres secteurs notamment l’agriculture, la pèche et l’élevage et surtout subventionner les nationaux. Joëlle Muwala une internaute de Lubumbashi estime quant à elle qu’«  Il faut promouvoir les secteurs non encore exploiter dans notre pays la culture, la pêche l’élevage, le recyclage, … Subventionner les nationaux avec des fonds et capitaux, les investisseurs le guider au mieux dans le lancement de leur projet et éviter la corruption. Poupon Maboka cité ci-haut, pense aussi que des dirigeants intelligent vont déverser l’argent récolter pour les impôts et autres services tel que la Regideso et la SNEL au financement de la production locale a haute échelle et invitant les investisseurs locaux et étrangers dans les mêmes secteurs par comme l’agriculture, la pêche, l’élevage, petite usine de fabrication ». Ce qui est vrai les pistes de solutions sont multiples, au prochain Président de d’appliquer son projet de société et d’améliorer la vie des Congolais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *