Haut-Katanga :le mois de novembre a enregistré 68 maisons cambriolées, 47 cas de viol, 4 enlevements  et 14 morts

Haut-Katanga :le mois de novembre a enregistré 68 maisons cambriolées, 47 cas de viol, 4 enlevements  et 14 morts

Le bureau de la thématique armée et police de la Société civile gouvernance et sécurité a rendu public son analyse de la situation sécuritaire du mois de novembre dernier dans la province du Haut-Katanga.

68 maisons ont été cambripolées dans les villes de Lubumbashi et Likasi et les territoires de kasenga et Pweto. 85% des données viennent de Lubumbashi,15% seulement viennes de 2 territoires et la viplle de Likasi.

Ce rapport révèle également le nombre de cas de viols dans la province 47 cas des viols sur les femmes et les jeunes filles.

Au cours du même mois, 4 cas d’enlèvement dans les véhicules ont été reporté et 3 cas de torture ainsi que des 14 personnes tués soit lors des cambriolages par des bandits soit lors de la répression par la police.  Il faut dire que 13 personnes l’ont été dans la ville de Lubumbashi et une seule personne dans la ville de Likasi

Le même rapport fait état des  5 soulèvements dans la province dont un grand nombre dans la ville de Lubumbashi.

Toutefois, il faut dire que pour la société civile qui a donné ces chiffres qui ne sont pas exhaustifs ,  la police fait des efforts : « il est aussi important de vous dire que la police fournis plus d’effort pour la sécurité publique », a dit monsieur Bertin Tshoz team leader de cette thématique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *