Lubumbashi-UNILU: Affaire Ferme Naviundu, les étudiants exigent aux autorités les démolitions

Lubumbashi-UNILU: Affaire Ferme Naviundu, les étudiants exigent aux autorités les démolitions

C’est dans un mémorandum que les étudiant de la Faculté de Médecine Vétérinaire de l’Université de Lubumbashi ont saisi les autorités dont le gouverneur de la province du haut Katanga, l’Assemblée Provinciale, la Mairie de la ville et le recteur de l’unilu ce mardi 18 décembre 2018 à Lubumbashi dans lequel ils exigent la démolition des constructions illicites qui poussent dans la ferme Naviundu.

La ferme Naviundu située dans le quartier Kafubu au sein de la commune annexe à Lubumbashi sujet de confusion entre la faculté de médecine vétérinaire et les particulier dont les chinois qui serait venu dans cette espace pour aider les étudiants aux séances pratiques jusqu’à sa confiscation en complicité des autorités académiques et politique de la ville de Lubumbashi.

Selon l’histoire, la ferme a été attribuée à la faculté de médecine vétérinaire pendant la deuxième république du Zaïre par le président Mobutu afin de permettre aux étudiants de ladite faculté de concilier les théories à la pratique.

Malgré le procès remporté à la cours d’appel de Lubumbashi par la faculté, les constructions anarchiques continuent de s’imposer dans la ferme Naviundu sans inquiétude et les étudiants ne cessent de réclamer cet espace. Depuis deux semaines il ont arrêté de continuer avec les cours jusqu’à l’installation effective de leur droit.

A cet effet, les étudiants de médecine vétérinaire sollicitent l’implication du gouverneur du Haut-Katanga, « nous sollicitons votre implication urgente, dans un délais que nous souhaitons bref, pour que toutes les autorités chargées de faire avancer cette affaire et appliquer cette décision puissent s’impliquer pleinement sous votre tutelle pour que la démolition de toutes ces occupations illégales sur cette propriété de la jeunesse soit efficace afin de nous permettre de jouir de plein droit de notre espace didactique.» indique le mémorandum signé par tous les étudiants de ladite faculté.

En attendant la réponse positive qu’ils espèrent de la part des autorités, les étudiants poursuivent leur grève conditionnée par la récupération sans condition de la ferme Naviundu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *