RDC-Kinshasa: L’interdiction du meeting des candidats président ACAJ denonce la violation de la loi.

RDC-Kinshasa: L’interdiction du meeting des candidats président ACAJ  denonce la violation de la loi.

Officiellement la campagne électorale sur toute l’étendue de la RDC s’achève ce 21 décembre 2018, ce mercredi dans un communiqué du 19 signé le 18 décembre 2018 par le le gouverneur de la ville province de Kinshasa ,André Kimbuta interdit toutes manifestations liée à la campagne électorale pour le candidats présidents.

Pour L’Association pour l’Accès à la Justice ACAJ en sigle dénonce la violation de la constitution via son article 28 qui stipule que: 《Nul n’est tenu d’exécuter un ordre manifestement illégal. Tout individu,tout agent de l’Etat, est délié du devoir d’obeissance lorsque l’ordre reçu constitue constitué une atteinte au respect de droit de l’homme et de libertés publiques et des bonnes moeurs. La preuve de l’illégalité manifesté à l’ordre incombe à la personne qui refuse de l’exécuter.》

Sans oublier la disposition 81 de la loi électorale qui accorde le pouvoir au président de la Commission électorale nationale et indépendante de suspendre la campagne électorale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *