RDC-Assemblée Nationale: la continuité des pratiques de l’ancien régime decriér

RDC-Assemblée Nationale: la continuité des pratiques de l’ancien régime decriér


Suite au rejet de la candidature de Thomas Lokondo au poste du président de l’Assemblée Nationale qui laisse la place à la candidature unique de Jeannine Mabunda du FCC-CACH pour l’élection du bureau définitif, les voix se levent et dénoncent la continuité des pratiques reprochées au régime sortant.

《Tout ce que la majorité fait aujourd’hui, c’est pour vous dire qu’il n’y a pas de changement. Après le 30 décembre égale avant le 30 décembre.》lâche Christophe Lutundula

L’invalidation de Thomas Lokondo a intervenu de suite d’une motion incidentielle initiée par le député national François Nzekuye, pour lui:《Thomas Lokondo, étant élu sur la liste Palu et Alliés qui fait partie de la majorité parlementaire, ne peut pas se présenter en indépendant au scrutin conformément à l’article 27 du règlement d’ordre intérieur.》

Pour Jean Claude Katende président de l’association Africaine de Droit de l’homme ASADHO 《Les manœuvres de rejet de candidature de Lokondo est une honte pour leurs auteurs et pour l’Assemblée Nationale qui devrait être la maison de la democratie.》

Prévue pour ce mardi 23 avril 2019, l’élection du bureau définitif de la chambre des élus n’aura pas lieu , elle est reportée à une date ultérieure qui sera communiquée au cours de la plénière de ce mardi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *