RDC : les propos de Shadary  à Ilukamba et Mabunda jugés d’inacceptables

RDC : les propos de Shadary  à Ilukamba et Mabunda jugés d’inacceptables

Après la nomination du premier ministre, le PPRD a présenté hier jeudi 24 mai ce dernier à ses militants. Profitant de cette occasion, Emmanuel Ramazani shadary  secrétaire générale de ce parti a exhorté celui-ci ainsi qu’a Jeanine Mabunda de penser à embaucher  les membres du PPRD. «  Si vous avez un eu d’emploi retournez au PPRD  nous vous donnerons des noms. Ici nous avons des docteurs, des licenciés, des  diplômés, des gardiens et des animateurs. Nous avons également des sportifs  et beaucoup des mamans. »

Les réactions ne se sont pas faites attendre. Le premier à réagir est L’activiste de droit de l’homme Jean-Claude Katende. «  La demande   de Shadary adressée à Mabunda et Sylvestre Ilunga d’engager les membres du PPRD, c’est de la corruption déguisée. Inacceptable. » A-t-il dit.

« Si le premier ministre le fait, il tombera sous le coup de discrimination des citoyens  sur base de leur apparence politique. Ce n’est plus acceptable dans un état de Droit. » A dit maitre Tshiswaka Musoka  conseiller en charge de la lutte contre l’impunité  du Mécanisme National de Suivi.  Et d’ajouter  la population a le devoir de dénoncer un tel discours qui n’est plus acceptable. L’emploi est un droit garanti à tout citoyen quelques soit ses origines et son appartenance politique. »

Pour Tshiswaka quand on assume  une fonction publique, on a le devoir de servir le public. Ce que nous avons vu  jusque-là des officiels qui ne s’occupent que de leurs membres de familles biologiques ou politiques  est un manquement à l’obligation fondamentale du service public

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *