Accueil Autres Haut-Katanga : les  leaders traditionnels impliqués dans la lutte contre le mariage précoce...

Haut-Katanga : les  leaders traditionnels impliqués dans la lutte contre le mariage précoce à Mitwaba

Credit Photo / Jeff Mbiya

Dans une enquête sur les mariages précoces à Mitwaba  réalisée par l’ONG Afia Mama entre 2016 et 2018,  le résultat de l’enquête sur le taux de prévalence indique que ce territoire est beaucoup touché par les nombres des filles adolescentes qui sont devenues mères où sont enceintes. Ainsi pour lutter contre ce fléau, Afia mama a impliqué les leaders traditionnels dont  les chefs des groupements.

Ce projet a réussi  a impliqué 4 chefs de groupements, le  Grand chef de Chefferie de Kyona Ngoie  ainsi que le chef de la Chefferie Mazunda. Selon Jeff Mbiya membre d’Afia Mama, « ceux-ci ont été particulièrement ciblés parce qu’ils représentent et sont détenteurs du patrimoine culturel Zela  pour la simple raison que les Mazunda sont les vrais originaires ou population autochtone de Mitwaba.

Il faut dire que dans ces territoires, très souvent le point de vue des leaders compte énormément pour faire  changer la donne.  Voilà qui explique  pourquoi dans ce projet de lutte et de prévention des mariages précoces dans ce territoire, la première phase était centrée sur l’identification et la cartographie des acteurs influents dont les leaders politico-administratifs, religieux et coutumiers.

Notons que  les us et coutumes chez les Zela, Banwenshi, Lomotwa sont en grande partie la raison majeure des mariages précoces en plus de la pauvreté et l’insécurité.  Ainsi en impliquant les Chefs coutumiers dans la prévention, ils pourront jouer leur  rôle et réduire la prévalence.

Signalons par ailleurs que 500 filles sont concernées par ce projet qui prévoie en plus de la sensibilisation,  la mise en place d’un comité d’alerte  en matière des mariages précoces et unions précoces. Outre, il y aura  la construction d’un centre convivial des jeunes et filles mères pour un accompagnement et formation fonctionnelle selon le besoin exprimé par les bénéficiaires.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom