Accueil Autres Haut- Katanga- Thierry Magoma : les exportateurs des maïs bloqués à Kasumbalesa...

Haut- Katanga- Thierry Magoma : les exportateurs des maïs bloqués à Kasumbalesa doivent se prendre en charge

Depuis plus d’une semaine,  plus d’une vingtaine des farines de maïs remorques sont bloquées à Kasumbalesa. Les commerçants exportateurs espéraient bénéficier de la mesure d’exonération totale annonçaient par le gouvernement provincial. Il n’en est pas question, dit le ministre provincial de l’agriculture Pêches et Élevage Thierry Magoma.

« Pour ceux qui ont importé  avant cette mesure, ils doivent se prendre en charge, ils doivent payer les taxes et déclarer leur farine.  » A déclaré  Thierry Magoma au cours d’une Interview accordée à un média International.  Pour lui, l’exonération en question n’est pas encore mise en place : « Nous avons pu arracher une exonération totale de farine de maïs. C’est à ce titre  que nous cherchons des mécanismes pour encadrer  cette exonération qui du reste n’a pas encore commencé.  »

S’agissant des mesures de la mise en place de cette décision, le gouvernement provincial veut fédérer les énergies explique-t-il. « Le gouvernement provincial est à la recherche d’un fournisseur unique pour espérer avoir un prix  unique même au niveau de Lubumbashi.  »   Pour lui, cette manière de faire permettra à rabattre le prix d’un sac de farine de Maïs : « Nous voulons fédérer les énergies pour que tout le monde aie vers le même fournisseur. Nous nous sommes entendus avec les fournisseurs locaux pour qu’un sac de farine revienne à 15 $ américains. Ces producteurs qui l’ont avant à quel prix l’ont –il eu et à combien vendront-ils ?

Il faut dire que pour les exportateurs de ces 25 remorques  risquent de vendre leur Mais à plus cher ou sinon rabattre les prix et vendre à perte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom