Accueil Mines Lubumbashi : la 33 ème session de de l’IDAK recommande aux entreprises d’accepter...

Lubumbashi : la 33 ème session de de l’IDAK recommande aux entreprises d’accepter la cession de carré minier pour préserver la paix sociale

Jeef Mbiya

 C’est l’une de recommandation formulée à l’issue de la 33 éme session du cadre de Dialogue pour les investissements durable au Katanga IDAK en sigle qui s’est tenue à Lubumbashi du 4 au 5 novembre dernier à Kalubwe Lodge.

Cette recommandation se justifie dans la mesure ou les coopératives minières manque cruellement des Zones d’exploitations artisanales viables. Ainsi pour pallier ce manque et pour favoriser la paix sociale, les entreprises minières conformément à l’article 30 alinéa E du code minier pourront céder des carrés miniers aux coopératives. L’Idak recommande également au gouvernement de récupérer aussi auprès des industriels des carrés minier gelés pour les donner aux artisanaux minier.

S’agissant des coopératives, l’IDAK recommande à celle-ci de se conformer aux textes légaux notamment ceux de la loi OHADA pour qu’elles soient réellement des coopératives appartenant aux artisanaux. En même temps elle demande aussi que le Gouvernement et le Société civile sensibilise les coopératives pour leur formalisation.

En rappel la 33 éme session de l’IDAK tablait sur l’artisanat minier , son organisation , les défis lier à la filière par rapport  aux opportunités de la loi numéro 18 /001 portant code minier.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom