Accueil Sociétés Nord Kivu: Tueries des civils à Beni, Paul Muhindo appelle la MONUSCO...

Nord Kivu: Tueries des civils à Beni, Paul Muhindo appelle la MONUSCO de cesser l’hypocrisie

Paul Mohindo élu de la territoire de Béni dans le nord Kivu appelle la MONUSCO de cesser l’hypocrisie et de protéger les civils conformément à son mandat. En l’espace de 8 jours plus de 60 civils ont été tués par les ADF et plusieurs blessés enregistrés à Beni. Au même moment, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo FARDC mènent les operations d’éradication des groupes armées dans cette région.

Lors de son retour à Kinshasa, Leila Zerrougui représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en RDC a déclaré que la Monusco n’était pas concernée de la planification des FARDC contre les attaques des ADF dans le nord Kivu « Le gouvernement a décidé de mener une opération offensive. On n’est pas associée à cette opération. On n’a pas fait une planification conjointe. C’est une décision souveraine du gouvernement d’aller en offensive contre un groupe armé. C’est une opération unilatérale menée par l’armée Congolaise. « a précisé Leila.

Toute fois, la cheffe de la MONUSCO assure la détermination de la mission onusienne d’apporter son appui en cas de besoin « Nous, on apporte un appui en ce qui concerne la sécurisation des zones qui restent derrière. Nous assurons tout ce qui est appui médical pour transporter des blessés, pour s’occuper d’eux. Nous travaillons sur l’appui logistique et disponible à répondre en cas d’autres besoins. » a ajouté Leila Zerrougui.

Pour Paul Muhindo, élu du territoire de Beni et président du Caucus des députés du Grand Nord, quand bien même il critique le plan mal monté des forces de l’ordre, il dénonce l’hypocrisie de la MONUSCO dans les tueries à Beni: « Les avions de la MONUSCO devaient servir à l’armée congolaise pour un appui aérien ce qui n’est pas le cas. La MONUSCO a un mandat clair, celui de protéger d’abord la population ce qui est impossible. Leila Zerrougui ne peut pas qualifier d’unilatérale les opérations des FARDC parce que les ADF tuent même aux côtés des camps de La MONUSCO, même lorsqu’elle est alertée en avance par la population sur les attaques des ADF elle n’intervient pas. Il faut que la MONUSCO arrête l’hypocrisie et que la police à son tour arrête l’ inactionnisme enfin de mettre fin aux tueries ». C’était au cours de l’émission Dialogue Entre Conglais sur Radio Okapi la nuit du 19 novembre.

Le matin de ce mercredi 20 novembre, la situation était encore confuse à Beni où les jeunes en colère étaient dans la rue du quartier Boikene, au Nord de la ville de Beni pour protester contre une nouvelle tuerie qui a fait 7 morts tous civils tués à la machette et armes à feu par les présumés rebelles d’allied democratic forces ADF d’as la nuit du mardi 19 au mercredi 20 à un Kilomètre de la position des FARDC. Ils s’en sont pris à tout véhicule de la Monusco qui tente de circuler.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom