Kinshasa: la marche initiée par Martin Fayulu s’est clôturée dans la confusion

Kinshasa: la marche initiée par Martin Fayulu s’est clôturée dans la confusion

Pour dire non à la transformation de Minembwe en commune rurale au profit des Banyamulenge, Martin Fayulu Madidi président de l’engagement Citoyens pour le Développement ECIDE, était en marche ce14 octobre 2020 à Kinshasa et face à l’opposition de la police, la marche s’est clôturée dans une confusion.

La Marche a été interdite bien avant par Gentiny Ngobila gouverneur de la capitale et malgré cette interdiction de l’autorité de la ville, Martin Fayulu membre de l’opposition LAMUKA était sur les rues de la capitale pour manifester au profit de l’unité et l’intégrité nationale avec comme but notamment de protester contre l’installation du bourgmestre de la commune rurale de Minembwe.

Apparu dans sa voiture et accompagné par ses partisans, Martin Fayulu a rencontré une police déterminée à faire échec à ladite marche. Une fois au niveau de pont Matete non loin de la place échangeur dans la commune de Limite, les éléments de force de l’ordre ont dispersé les militants de l’ECIDE avant de crever trois pneus de la voiture qui transportait Martin Fayulu pour l’empêcher de continuer la marche initiée le 09 octobre dernier.

C’est dans ce contexte que cet ancien candidat malheureux à la dernière présidentielle s’est rendu au commissariat de la police avec ses proches pour que sa voiture soit réparée, c’est ainsi que la police a pris en charge les trois pneus endommagés. Et juste après la réparation Martin Fayulu a regagné sa résidence. Ses partisans qui ont tenté de se regrouper ont été dispersé aux coups de gaz lacrymogène par les policiers.

On rappelle que lors de sa conférence de presse organisée à Kinshasa, Martin Fayulu avait signifier qu’il existe pas une tribu qui s’appelle Banyamulenge en RDC, la transformation de Minembwe en commune rurale serait la, mise ne application d’un projet de Balkanisation du Congo d’où la nécessité d’agir.

Lire le détail :http://magazinelaguardia.info/2020/10/09/rdc-pour-martin-fayulu-les-banyamulenge-ne-sont-pas-les-congolais/