Justice: Vital Kamerhe en liberté provisoire

Justice: Vital Kamerhe en liberté provisoire

Déchargé le 15 juin dernier par la cour d’appel après sa condamnation pour le blanchiment de capitaux, Vita Kamerhe a bénéficié de la Cour de cassation une liberté provisoire ce lundi 6 décembre 2021.

Selon les sources judiciaires contactées par la Radio Okapi, la liberté provisoire de l’ancien directeur de cabinet du président de la république serait assortie d’une grande caution et de certaines conditions non détaillées. L’étape de la notifications de l’ordonnance de la Cour au concerné et aux responsables de la prison centrale de Makala pour exécution a été déjà bouclée.

On rappelle que Vitl Kamerhe avait été condamné par le tribunal de grande instance de Kinshasa Gombe le 20 juin 2020 à vingt ans des travaux forcés pour détournement des fonds publics et conduit officiellement à la prison centrale de Makala ensemble avec celui que les avocats de la république avaient qualifié de « complice » le Libanais Samih Jammal qui reste en prison.

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!