Manono : la production du Lithium en 2023, un espoir pour les habitants

Manono : la production du Lithium en 2023, un espoir pour les habitants

AVZ minerals Limited, une société  Australienne est à la tête du projet du Lithium et de l’étain  avec 75% des parts  et  100% du projet de l’extension de Manono dans la province du Tanganyika. AVZ  qui  finalise  l’exploration  et le forage du Lithium, a annoncé en fin 2021 le lancement de  la production de ces minerais stratégiques au courant de l’année prochaine soit en 2023 selon son rapport financier datant de septembre 2021. La production annuelle du sulfate du Lithium primaire est estimée à 450 milles par an.

Parmi ses actionnaires principaux, AVZ Minerals Limited  compte   les Chinois Yibin Tianyi Lithium Industry CO. Ltd , Huayou International Mining Limited. Toujours selon  son rapport, l’entreprise a déjà conclu trois accords d’achat  à la production et parmi les acheteurs figurent Yibin Tianyi Lithium Industry CO.Ltd , l’un des principaux producteurs mondiaux de matériaux  pour les batteries.

La population de Manono dans la province du Tanganyika  qui vit essentiellement de l’agriculture et de l’exploitation artisanale de l’étain et de la cassitérite fonde beaucoup d’espoir dans la réalisation  de ce projet minier. Son souhait est  de voir l’exploitation du Lithium booster le développement de la contrée ou l’accès à l’eau et à l’électricité figurent parmi les grands défis. Il y a quelques jours, le président de la société civile en province du Tanganyika s’est opposé à l’installation dans la ville de Lubumbashi des usines de traitement du Lithium de Manono. Pour Modeste Kabazi,  ces usines doivent etre installées dans la région pour permettre à la communauté l’accès à l’emploi. L’entreprise AVZ a  exprimé l’intention de  construire son usine à Lubumbashi à près de  mille kilomètres de site d’exploitation suite  au manque d’électricité fiable à Manono.

Entretemps, deux autres sociétés ont  aussi annoncés en fin 2021, leurs projets d’exploration, de forage ou de production de Lithium dans la région de Manono. Il s’agit de  la société Australienne Critical Ressources Limited, et  de la société Canadienne Tantalex Ressources.

Toutefois, le Lithium Congolais attire toujours des investisseurs étrangers. Une dizaine des sociétés possèdent des permis d’exploration autour de Manono.

Le territoire de Manono renferme un des plus grands gisements de Lithium dont la quantité est estimée à 400 millions de tonnes.

 

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!