Haut-Katanga : difficile d’accéder à Pweto par route en cette saison de pluie

Haut-Katanga : difficile d’accéder à Pweto par route en cette saison de pluie

La route nationale numéro 5 sur le tronçon compris entre le village Kilwa, dans le territoire de Kasenga et Pweto dans le territoire du même nom est en mauvais état. Cette situation rend difficile le trafic entre ces deux territoires et la ville de Lubumbashi, principal centre de consommation des produits agricoles et manufacturiers de ces deux entités.  

De Kasomeno à Kilwa, soit plus de 160 Km, bien qu’en terre battue, la route est encore praticable. Mais de Kilwa à Pweto, c’est un parcours du combattant. Des bourbiers et autres crevasses jonchent cette route.

Pour parcourir les 137Km qui séparent Kilwa de Pweto, il y en a qui font plus de cinq heures de route par moto. Sur ce tronçon, seuls les véhicules 4×4 et les grands camions s’y aventurent en cette période de pluie. Les autres qui osent y circuler le font à leur risque et péril.

Les bus de transports en commun qui desservent cette route ont suspendu d’arriver à Pweto à cause de l’impraticabilité de la route. C’est le cas de l’agence de transport Classique Coach qui affirme avoir suspendu le trafic sur Pweto depuis le 15 décembre dernier. Il compte reprendre mi-mai après la saison de pluie.

Les usagers de cette route qui relient la province du Haut-Katanga à celles de Tanganyika déplorent sont état de dégradation. « Nous souffrons beaucoup surtout nous les commerçants, en cette saison de pluie les bus s’arrêtent à Kilwa ; et pour arriver à Pweto nous déboursons encore 60.000FC en empruntant la moto Là aussi très souvent les pannes sont légions à cause du mauvais état de la route ».

Ils demandent aux autorités la réhabilitation de cette route dont l’importance n’est pas à démontrée car chaque jour, des nombreux véhicules vont dans les deux sens transportant passagers et marchandises.

Lors de son meeting devant la population de Kilwa en juillet 2020, Jacques Kyabula Katwe, gouverneur du Haut-Katanga avait promis de réhabiliter cette route qui permet aux territoires de Pweto, un des greniers de la province, de fournir les produits agricoles et même les poissons salés à la ville de Lubumbashi, principal centre de consommation. En retour, les habitants de Pweto achètent les produits manufacturiers dans la capitale du cuivre. Mais à cause du mauvais état de la route, ils préfèrent se rendre en Zambie voisine pour acheter leurs marchandises.

 

 

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!