Docteur Serges Rupas parle des facteurs de maladies du cœur chez l’enfant

Docteur Serges Rupas parle des facteurs de maladies du cœur chez l’enfant

Le Centre médical Diamant de Lubumbashi organise une campagne des soins gratuits qui ira jusqu’au mois de mars. Débutée le mardi 15 février 2022, a ces jours 30 enfants ont étés consultés. Docteur Serges Rupas du centre médical diamant nous parles des facteurs qui favorisent les maladies du cœur chez les enfants.

Selon le docteur Serges, il existe plusieurs facteurs pour déterminé les maladies cardiovasculaires chez l’enfant. « Si l’enfant présente une toux persistante, des difficultés respiratoires, l’enfant qui ne progresse pas selon son âge, d’autres enfants présentent des livres noires et des ongles, l’enfant qui souffre des bronchites, les pieds et le ventre de l’enfant qui gonflent, de palpitation tous ceci nous pousse à conclure qu’il s’agit-là d’un problème cardiaque ». Explique-t-il.

Il ajoute qu’il existe également des étapes pour qu’un enfant passe à la chirurgie du cœur. La première c’est d’abord la consultation. Après cette étape c’est alors que l’on confirme si oui ou non l’enfant est éligible

Après la consultation, l’enfant est soumis à plusieurs autres examens médicaux ; c’est notamment la radiologie du thorax, l’électro cardiogramme. ECG, échographie du cœur, Scanner et IRM. Docteur Serges précise qu’à partir de deux premiers examens le médecin peut déjà conclure qu’il s’agit d’une cardiopathie et décider d’une opération.

Bien que toute cardiopathie ne nécessite pas une opération chirurgicale. La campagne menée par le centre médical Diamant concerne la cardiopathie qui ne nécessite une chirurgie car selon le docteur Serges la chirurgie du cœur coute cher.

D’après le docteur Serges, les causes des maladies cardiovasculaires chez l’enfant ne sont pas encore connues. Il parle des facteurs de risques qui sont le plus liés à la mère lors de la grossesse. « L’automédication, certains médicaments interdits chez la femme enceinte, les médicaments prescris par les tradipraticiens, l’abus de l’alcool au premier trimestre de la grossesse, la femme enceinte qui souffre de diabète ou qui passe des examens radioactifs.

Toutes fois le docteur insiste plus sur la prévention surtout au premier trimestre de la grossesse car c’est au premier trimestre que tout se forme.

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!