Lubumbashi: Yali vulgarise la résolution 2250

Lubumbashi: Yali vulgarise la résolution 2250

Le mouvement « Young African Leaders Initiative » (Yali) a organisé ce mercredi 15 juin, une séance de récolte des données. C’est la salle espace Américain à l’Institut Supérieur Pédagogique qui servi de cadre à cette activité. Celle-ci s’inscrit dans le cadre de la campagne de vulgarisation de la résolution 2250 du conseil de sécurité des Nations-Unies.

L’objectif est de collecter les données en vue d’étudier. Mais aussi d’évaluer le niveau de connaissance de la résolution 2250 des jeunes congolais. Ceci, en vue d’élaboré un plan d’activités à mener. . « Nous avons travaillé avec les ministères de la Jeunesse. Nous aimerions savoir ce que les jeunes pensent de la résolution 2250. Et aussi connaitre, quels sont les activités que les jeunes mènent par rapport à la résolution 2250.  Qui, en principe, parle de la jeunesse, paix et sécurité« . A expliqué Lydie Mungala, membre de la coordination provinciale Yali.

En ce jour du lancement officiel de la campagne de vulgarisation, les jeunes ont répondu à un questionnaire. Ce formulaire électronique contenant des questionnaires sur les axes d’application de la résolution 2250.

La récolte des donnés sera les actions seront menées

L’étape suivante après la récolte est l’analyse des données. Ce qui permettra de mettre en place des stratégies. Et c’est dans le but de pousser les jeunes à participer à la gestion de la chose publique à tout le niveau du pays. » Nous nous sommes rendus compte que les jeunes qui participent aux postes de prises des décisions sont minoritaires. Nous, jeunes, nous subissons seulement les effets, parce que nous ne participons à la gestion de la chose publique ».

Toutefois, Lydie Mungala pense que la vulgarisation de la résolution 2250 du conseil de sécurité des Nations-Unies est très importante pour les jeunes congolais. Selon elle, la RDC fait face aux conflits armés à l’interne avec plusieurs troupes armées rebelles. Ainsi, les jeunes sont utilisés de différentes manières par les groupes armés. Mais aussi par les partis politiques lors des élections.   » Je pense que notre pays est dans une position telle que la résolution 2250, peut aider les jeunes. Ces derniers subissent en cas des troubles ou conflits, car ils constituent la majorité de la population« .

À noter que, cinq axes constituent la base de la résolution 2250. Il s’agit de la protection, la Prévention, le partenariat, la réinsertion et le désengagement.

Il faut retenir que le Yali est une initiative de l’ancien président Américain Barack Obama. Le but est de créer un groupe des futures leaders qui seront en mesure de diriger le pays.

 

 

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!