Accueil Culture « Je suis Volontaire », le spectacle qui a ému le public...

« Je suis Volontaire », le spectacle qui a ému le public à Lubumbashi

Photo la Guardia magazine/Anto Mulanga

Il est 17 heures 30 ce jeudi 31 mai dans l’enceinte du bureau Wallonies Bruxelles à Lubumbashi. Au milieu de la cour, un bas podium est dressé, plusieurs personnes arrivent pour assister au spectacle « je danse donc je suis », un spectacle de l’artiste chorégraphe Dorine Mokha.

Trente minutes plus tard, le public aperçoit un jeune qui avance sur le podium, avec un air un peu distrait, et pousse le public à applaudir. Celui Dorine Mokha, celui dont le public attendait impatiemment. Il commence par demander au public de lui poser des questions notamment sur sa performance en danse parce qu’il sait que beaucoup se pose cette question et aussi sur comment il fait pour vivre de son art.

« Je suis volontaire » est la dernière danse qu’il effectue dans cette soirée, et qui laisse le public sans voix en présence de son père biologique qui ne l’avait pas facilement cru au début de sa carrière affirme-t-il.

Dorine commence par porter un seau rempli d’eau sur le podium, ensuite il commence à se verser de l’eau sur la tête puis, tout le corps. Il est tout mouillé et rampe tel un serpent sur le podium ; pendant ce temps des paroles passe en sourdine ou il se dit être volontaire. Il effectue plusieurs mouvements du corps qui exprime le volontariat.

Mais pourquoi avoir choisi ce titre ; il dit « je suis volontaire car je ne m’attends à aucun gain en faisant de la danse je le fais parce que c’est une passion pour moi, une façon d’exprimer mes sentiments de colère, de joie, et ou de tristesse ».

A travers ce spectacle il se dit également être la voix de sans voix, le porte étendard de la lutte contre la discrimination et autre antis valeurs.

Photo wallonie Bruxelles

Dorine Mokha est un jeune artiste chorégraphique qui pense l’on ne peut pas cacher ses sentiments quel quel soit les circonstances d’où le spectacle « Je danse donc je suis ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom