Accueil Politique Mise en œuvre de l’accord de la saint sylvestre : La Monusco...

Mise en œuvre de l’accord de la saint sylvestre : La Monusco compte sur la bonne foi du gouvernement pour y parvenir

Flicker/Penangnini Toure/ CC

Pourquoi l’accord de la Saint-Sylvestre tarde-t-elle à être appliqué, et pourquoi la Monusco ne contraint-elle pas le gouvernement a la mise en œuvre de l’accord dans sa globalité, voilà autant des questions que les journalistes ont soulevées lors de la sensibilisation organisée à Lubumbashi le mardi 12 juin dernier sur le mandat de la Monusco a l’attention des journalistes des provinces du Lwalaba et du Haut Katanga.

La mise en œuvre de l’accord de la Saint-Sylvestre est l’un de deux piliers de la résolution 2409 qui consacre le mandat de la Monusco adopté à l’unanimité par le conseil de sécurité de l’ONU le 27 mars dernier. Au paragraphe 5 le conseil de sécurité de l’ONU réaffirme son appui résolu à cet accord politique, global, et inclusif signé à Kinshasa le 31 décembre 2016 et qui reste selon le conseil la seule voie viable face à la situation politique actuelle. Nana Rosine Ngagoue responsable de la section information publique à la Monusco Lubumbashi a signifié que la Monusco compte sur la bonne foi du gouvernement de la RDC pour parvenir à la mise en œuvre prompte et intégrale de l’accord afin que soit organisé des élections apaisées le 23 décembre prochain. Pour elle, il n’existe donc pas un autre mécanisme que la Monusco pourrait utiliser pour contraindre le gouvernement à respecter les engagements pris lors de la signature de cet accord. Et le contraindre serait violé l’un des principes fondamentaux du maintien de la paix à savoir le consentement des parties.

Photo/ La Guardia Magazine

Pour elle, cette attitude de la Monusco s’explique par deux faits. D’ abords par le fait que la RDC est un État de droit et les Nations-Unes respectent la souveraineté de la RDC, les principes de non-ingérence, et de bon voisinage. « Les solutions aux problèmes des Congolais ne viendront que de Congolais eux même, la Monusco appuie les efforts de la RDC ». Et ensuite par le fait que la mission qu’exécute la Monusco en RDC est une mission de stabilisation de la paix (c.à.d. Qu’il y a des efforts qui ont étés déjà faits auparavant pour maintenir la paix, et qu’a ce stade il faut pérenniser cette paix) et non une mission d’imposition ou d’administration comme ce fut le cas dans certains pays où il y avait plus d’autorité de l’État et les Nations Unies sont allées s’imposer.

Lire aussi: La Monusco a un Mandat d’accompagnement et non exécutif

Au cours de cette sensibilisation, plusieurs questions y ont été posées notamment celles sur le retrait de la Monusco, et la certification des résultats des élections.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom