RDC : 10 milliards de dollars pour l’éducation dans le projet du gouvernement de Vital Kamerhe

RDC : 10 milliards de dollars pour l’éducation dans le projet du gouvernement de Vital Kamerhe

Le projet de société de l’UNC met un accent particulier sur l’homme en tant que matière première. Selon le secrétaire de l’ONC Jean Baudouin Mayo de passage à Lubumbashi, lors d’un Forum organisé par NDI . L’UNC prévoit de se consacrer à la formation ou autrement à l’éducation.

Il y a peu, le président de ce parti politique présentait un programme du gouvernement chiffré à 114 milliards de dollars Américains. Selon APhy Badaga Mubangwa secrétaire politique de l’UNC en charge des finances et Budget, 10 milliards soit 8, 7 % de ce fond d’investissement sera alloué à l’éducation sur une période de 5 ans.

Selon la même source, le projet gouvernement de l’UNC prévoit d’assurer la gratuité de l’enseignement primaire sur l’ensemble de la RDC et cela conformément à l’article 43, alinéa 5 qui dit : « L’enseignement primaire est obligatoire et gratuit dans les établissements publics. »

Vital Kamerhe s’il est élu président compte en finir avec la prise en charge des enseignants par les parents, un système qui a démontré ses limites en RDC. De ce fait, un salaire décent sera alloué aux enseignant du secteur public ce qui rehaussera en même temps la qualité de l’enseignement.

Dans ce même projet, l’UNC prévoit que si elle accède au pouvoir de construire des universités dans les 26 provinces de la RDC. Construire 10 000 écoles et d’en réhabiliter un certain nombre. Il y est également prévu la création des écoles professionnelles enfin d’adapter l’enseignement aux réalités congolaises. De plus le système octroie des bourses pour les étudiants pourra être mis en place.

D’où viendrait le fonds ?

Si l’on sait que la RDC a récemment atteint 4 milliers de dollars de Budget Répondant à cette question, Monsieur jean Baudouin estime que ce pays perd chaque 20 milliards de dollars dans la corruption et d’autres circuits selon Monsieur Yuma Président la FEC. L’UNC espère capitaliser ces fonds pour son fond d’investissement sur 5 ans. Dans ce cas, il faudrait en plus pour ce parti de mettre en place des mécanismes casser un système basé sur la fraude et la corruption.

Des prévisions utopiques ?

Des telles prévisions seront-elles réalisables ? Compte tenu des réalités congolaises, une certaine opinion, pense que ce projet de gouvernement certes ambitieux mais, est réalisable. Pour que cela réussisse, il faudra que ce projet s’attaque également sur d’autres fronts à savoir les infrastructures routières et surtout relier les villes aux villages où il y a un manque criant des écoles. Mobiliser les fonds nécessaires en un temps record et surtout changer l' »Homme congolais » pour qu’il se mette au pas. Car construire 10 000 écoles dans 5 ans signifie construire 16 écoles par mois ce qui même, dans les conditions les plus faciles relèvent de l’exploit et qu’en plus il faudra aussi construire 26 universités pendant le même moment.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *