Lubumbashi : les partis politiques mettent un accent sur l’homme dans les projets de société

Lubumbashi : les partis politiques mettent un accent sur l’homme dans les projets de société

« Investir dans l’homme » c’est l’une de solution proposée par le forum d’échanges entre les parties politiques et la population sous le thème : « comment valoriser les potentialités de développement aux niveaux national et des provinces pour l’épanouissement de la population ».

Un forum organisé par NDI ce mardi 28 aout dans la salle ARUPE . « L’homme est la clé de voute de tout développement », a dit jean Baudouin Mayo secrétaire de l’UNC lors de son exposé. « Il faut revaloriser le métier de l’enseignant, si celui-ci continue à être traité de la même manière rien ne changera », a – t- il encore expliqué.

Abondant dans le même sens, Oscar Lulu de l’ECT Tanganyka a aussi expliqué que le projet de société de son Parti politique qui est la social-démocratie met un accent particulier sur l’homme qui est le moteur de tout.

La création des écoles et repenser le système éducationnel pourra être un atout majeur pour que l’homme qui est au centre de tous soit mis en valeur et par conséquent aboutir à un développement durable.

Les trois intervenants madame Nené ilunga , Jean Baudouin Mayo ainsi Oscar Lulu ont également proposé d’autres voies de sortie c’est notamment répertorier toutes potentialités de la RDC à savoir minières , touristiques , énergétiques et autres enfin de pouvoir mieux le gérer.

Dans la formulation des recommandations, les participants dont les partis politiques, la Société Civile ainsi que les religieux, ont également mis un accent particulier sur la formation citoyenne et civique, adapter l’enseignement aux réalités de la RDC, reformer le système éducatif de la RDC.

Ils ont également recommandé la redynamisation des institutions financières, la diversification de l’économie lutter contre l’impunité et restaurer l’appareil judiciaire, la création des emplois bien énumérer ainsi que le respect des textes et lois existants.

Il faut dire que ce forum a été organisé par NDI grâce au projet Tomikotisa avait pour but de permettre aux partis politiques de confronter leurs idées avec le public et apprécier la conformité de leurs approches aux enjeux locaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *