RDC – Insécurité à Beni : « faudra-t-il changer des stratégies et des méthodes d’investigations ? (Eveque Sikuli Paluku Diocèse de Butembo-Beni)

RDC – Insécurité à Beni : « faudra-t-il changer des stratégies et des méthodes d’investigations ? (Eveque Sikuli Paluku Diocèse de Butembo-Beni)

« Trop c’est trop », ainsi s’est exprimée Monseigneur Sikuli Paluku évêque du Diocèse de Butembo –Beni , il s’exprimait ainsi suite aux massacres de 14 civiles et 4 militaires de FARDC, ainsi que de 9 blessés par les ADF le samedi dernier à Beni.

Comment comprendre qu’avec la présence et leA déploiement impressionnant des forces armées de la RDC FARDC en sigle dans la région , avec la présence massive de la MONUSCO et la sollicitation de la population qui donne le meilleur d’elle-même , l’on n’arrive pas à endiguer ce fléau ? S’est interrogé le prélat catholique dans un message de compassion adressée à la population de Beni. Et de continuer « ne devront nous pas changer des stratégies et des méthodes d’investigation pour mettre définitivement fin à cette barbarie qui semble ne pas dire son nom ?

Il faut dire que plusieurs missions et stratégies ont dore et déjà été adopté sans résultats. Le renforcement de la mission et du mandat de la MONUSCO avec un accent sur la protection des civiles n’ont rien donné non plus.

Sikuli Paluku s’est dit préoccupé par la situation qui sévit depuis près d’une décennie et qui a décimé cette population sans que des réelles solutions ne soient trouvées.

L’évêque a également interpellés les autorités du pays à mieux s’acquitter de leurs responsabilités régaliennes de protéger la population et leurs biens. Mais aussi à leur devoir de protéger et de défendre le territoire et de sauvegarde de la souveraineté nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *