RDC : affaire mercenaires, la cour de cassation exige la présence physique de Moïse Katumbi et Darril Lewis

RDC : affaire mercenaires, la cour de cassation exige la présence physique de Moïse Katumbi et Darril Lewis

Repris ce mercredi 10 octobre, le procès le procès de Moïse Katumbi dans l’affaire dit des mercenaires a été une fois de plus suspendu par la cour de cassation.

Celle-ci a exigé la présence des accusés dont Moïse Katumbi et Darril Lewis. Pour cette cour les avocats des coaccusés n’ont pas qualité de représenter leurs clients car il s’agit d’une affaire ou les accusés encourent 5 à 20 ans de prison. Seuls les coaccusés Kibinda Muteba et Yannick etaient physiquement présents

Mais il faut dire que Moise Katumbi est dans l’impossibilité de regagner le pays par manque d’un passeport biométrique tandis que monsieur Darril Lewis s’est vu à plusieurs reprises refusées un visa de la RDC.

Rappelons que l’ancien gouverneur du Katanga est poursuivi pour avoir « levé ou fait lever des troupes armées, engagé ou enrôlé, fait engager, enrôler des soldats et leur avoir fourni des armes et munitions sans ordre ni autorisation du gouvernement ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *