RDC: Denis Mukwenge n’est pas un sorcier

RDC: Denis Mukwenge n’est pas un sorcier

Des controverses autour de la lettre de félicitation  adressée au Prix Nobel de la Paix  par la franc-maçonnerie congolaise  et signée par Kitenge Yesu, ancien ministre sous Mobutu Sese Seko et Me Bernard-Claude Mbu Ne Letang, ancien sénateur et avocat près la Cour suprême de justice de la RDC.

Féliciter par les différentes branches de la société congolaise pour ses oeuvres héroïques accomplies à l’est du pays après sa récompense à l’échelle mondiale, l’homme qui répare les femmes Denis Mukwege à reçut les félicitations des francs-maçon congolais dans une lettre signée par les deux grand maîtres qui ont propagé la franc-maçonnerie en RDC depuis le Zaïre Kitenge Yesu et Bernard Claude.

Voici l’essentiel de la lettre en question:

 Ça n’a jamais été une lettre de félicitation de francs-maçon à un de leurs membres plutôt un message de félicitation comme d’autres congolais l’ont fait.

Pour les proches de Mukwenge ces félicitations constituent une provocation. Certains Congolais considèrent désormais le prix Nobel de la paix Denis Mukwenge comme un franc-maçon « sorcier » tout court, le gynécologue serait mécontent de cette lettre qui sape sur son image. Depuis Goma Safi une jeune femme de 19 ans dit avoir déjà peur de services qu’offres le prix Nobel de la paix dans cette partie du pays depuis qu’elle a reçu les informations faisant de prix Nobel de la paix un sorcier.

Jeun Afrique a contacté un de ses proches pour en savoir plus, ce dernier parle « provocation de plus qu’il faut ignorer ». Selon cette source, les auteurs du courrier seraient « téléguidés » pour « créer une fausse image à Denis Mukwege ».

Si Denis Mukwege n’est pas un franc-maçon est -ce une façon de lui faire les beaux yeux pour l’intégrer dans cette secte en vue de le propulser encore davantage ? « Ce n’est nullement pour le recruter. Ce serait indécent ! » Insiste Me Yesu un des maîtres des Francs-maçons congolais et signataire de la lettre sur Jeune Afrique.

Certains Congolais prennent désormais la défense de ce digne fils du pays pour que son image reste debout, c’est le cas de l’artiste musicien Fally Ipupa qui veut que les congolais reconnaissent sa dignité et d’autres qui réagissent négativement à ses détracteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *