RDC : les USA se disent prêt à investir au Katanga

 RDC : les USA se disent prêt à investir au Katanga

Au cours de son point de presse tenue le mercredi 17 avril 2018 en marge de sa visite dans la ville de Lubumbashi, Mike Hammer Ambassadeur des Etats Unis en RDC, a exprimé le désir de son pays d’investir dans la region du Katanga et plus particulièrement dans la ville de Lubumbashi.

« Ma visite à Lubumbashi s’est concentrée pour voir quelles sont les possibilités pour les USA d’investir ici ».  A-t-il expliqué. Pour lui, le Katanga a d’immense potentialités pour que son pays puisse s’y intéresser « ce n’est pas seulement les minéraux, il y a également l’agriculture, c’est aussi l’Energie renouvelable. » Mike Hammer parle également des projets en infrastructure, dans le domaine du tourisme et de  l’éducation.

La sécurité et l’investissement américain.

Toutefois, il faut dire que  ces projets d’investissements ne peuvent pas  se concrétiser qu’a deux conditions estime le représentant de Donald Trump en RDC. La première est la sécurité. « Pour avoir l’investissement américain en RDC, c’est nécessaire d’avoir la sécurité ».  A -t-il dit. Voila qui explique pourquoi la sécurité et la défense de la RDC figure parmi les projets phare de la coopération bilatérale entre ces deux pays a expliqué le diplomate. « Les USA sont prêt à soutenir le programme du Président Felix Tshisekedi en ce qui concerne la paix et la prospérité ; et on a mis un accent sur la sécurité et la défense. » et d’ajouter : « Nous sommes prêt à développer le professionnalisme de FRDC et travailler pour améliorer la sécurité sur l’ensemble du pays ».

La lutte contre la corruption une condition posée par les USA

La lutte contre la corruption est aussi l’une de condition pour que le pays de l’oncle Sam investisse en RDC. « Combattre la corruption c’est l’un de problème important que l’on doit régler ». A encore dit Mike Hammer. « Nous avons discuté avec le Président Tshisekedi pour améliorer la situation et promouvoir l’’investissement en Américain. »

Il faut dire que depuis l’avènement du nouveau Chef de l’état en RDC, les Etats unis ont mis un accent plus particulier sur la lutte contre la corruption, un mal qui gangrène la RDC et qui est la base de la situation économique désastreuse dans ce pays. Les dernières sanctions sur les dirigeants de commission nationale indépendante l’on suffisamment démontré.

Ce qui est sûre c’estque  le Katanga intéresse au plus haut point les Etats Unis.  Dans sa prospection Mike Hammer envisage d’énormes possibilité d’investissement dans cette partie du pays. Ceci est une manière de marquer leur présence en RDC et sceller cette coopération que les deux pays souhaitent.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *