Accueil Politique RDC : Jean-Claude Katende condamne l’activisme de Joseph Kabila au cours de 100...

RDC : Jean-Claude Katende condamne l’activisme de Joseph Kabila au cours de 100 jours

Flicker. GouvernementZA/CC

 Dans une tribune intitulée    «Ce que l’ancien Président Joseph KABILA a fait dans les 100 jours du Président Félix » et publier le 5 mai dernier, Jean-Claude Katende un activiste de Droit de l’Homme  dénonce l’attitude de l’ancien Chef de l’État Joseph Kabila au cours de 100 jours de gouvernance de son successeur

Selon lui, l’ancien Président a été trop visible dans les médias. « Quand un ancien Président passe le relais à un nouveau Président, il se met en retrait de la vie politique pour un temps ou pour toujours. Dans les 100 jours de gouvernance du nouveau Président, l’ancien se fait discret. Il laisse à l’autre le temps d’affermir son administration et sa politique. »  Écrit -il dans sa chronique. Celui-ci ne peut intervenir que si la nouvelle administration fait des dérapages qui violent la constitution ou qui s’expose la nation à un danger imminent. Telle est la pratique dans beaucoup de pays où la passation civilisée du pouvoir a eu lieu.

S’agissant de Joseph Kabila, Jean-Claude Katende  trouve l’ancien Président Joseph KABILA  trop présent sur la scène politique. «  Il est toujours présent et très médiatisé au point que certains Congolais ont l’impression qu’il y a deux présidents au Congo.  »

Évoquant par exemple les deux visites qu’il a rendues  à Félix Tshisekedi  et leur médiatisation.  Son entretien avec les gouverneurs nouvellement élus et tant d’autres sorties médiatiques ne permettent pas au nouveau Président d’affermir sa légitimité auprès des populations congolaises. Pour Katende , Joseph Kabila a joué un rôle très négatif. «  Son activisme donne l’impression que le nouveau Président dépend de lui pour agir. Ce qui donne l’impression qu’il a toujours la main mise sur l’appareil de l’État. »

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom