Lubumbashi : au sujet du passeport de Salomon Kalonda, le PND insiste sur un traitement équitable

Lubumbashi : au sujet du passeport de Salomon Kalonda, le PND insiste sur un traitement équitable

Exilé aux cotés de Moïse Katumbi pendant 3 ans, Salomon Kalonda Idi président du Parti National pour le Développement et la Démocratie PND en sigle n’est pas toujours en possession de son passeport. Pour ce parti politique, la république traite inéquitablement ses citoyens.

Dans un communiqué publié le 28 juillet dernier, ce parti politique s’est dit indigné du fait que leur président traine toujours en exil alors que ce dernier avait introduit sa demande de passeport le même jour que le Moïse Katumbi President de la plateforme Ensemble  à savoir au mois de février 2019. Ce dernier a reçu son passeport le 8 mars. « Hélas l’Etat traite de façon inéquitable ses citoyens. » Déplore le communiqué.

Cette situation perdure malgré le fait que le Chef de l’Etat lui-même a rassuré sur le prochain retour de Salomon Idi Kalonda : « la parole du Chef de l’Etat est sacrée, elle n’est peut-être désavouée ni bafouée au risque de désacraliser sa fonction , « dit encore le communiqué mais déplore que dans l’entourage de ce dernier, certains s’évertuent à entraver la bonne administration des institutions.

Ainsi le PND recommande aux autorités ayant la compétence de l’attribution des passeports d’exécuter les ordres du Chef de l’Etat pour que Salomon Idi Kalonda entre en possession de son passeport. Et pensent également que le Président de la République doit écarter dans son entourage les personnes qui ternissent son image en usant d’abus des pouvoirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *