Marche Lamuka: ECIDE Haut Katanga appelle la communauté internationale à exercer la pression sur le Rwanda pour mettre fin aux tueries à l’est

Marche Lamuka: ECIDE Haut Katanga appelle la communauté internationale à exercer la pression sur le Rwanda pour mettre fin aux tueries à l’est

C’est à l’occasion de la marche de deuil et d’indignation initiée par LAMUKA en guise de la commémoration du 59 ème anniversaire du héros national Patrice Emery Lumumba. Le Bureau politique de l’Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDE) parti cher à Martin Fayulu Madidi, la fédération du Haut Katanga a fait une déclaration politique ce 17 janvier 2020 à Lubumbashi et appelle notamment la communauté internationale à exercer les pressions sur le Rwanda pour mettre fin à  l’insécurité qui cause les désolations dans la partie Est de la RDC.

Si à Kinshansa la marche prévue de l’opposition LAMUKA a été étouffée, à Lubumbashi l’objectif est atteint par le bureau fédéral de l’ECIDE Haut Katanga. Dans une déclaration lue sur le rond point carrefour, ECIDE s’insurge contre les massacres perpétrés contre la population du Kivu et le plan de balkanisation  » ECIDE interpelle la communauté internationale afin de jouer pleinement son rôle en exerçant des pressions sur le pays voisins de notre pays le Congo dont le Rwanda en tête qui sont à la base de l’insécurité à l’Est depuis 20 ans, nous mettons en garde toutes les personnes infiltrées responsables des rapines et autres formes d’atrocités constatées à l’Est de notre pays et au sein de l’appareil de l’Etat en général. » a indiqué la déclaration signée par Bellesi Kivuvu secrétaire exécutif adjoint de l’ECIDE Haut Katanga.

En lançant un appel vibrant à l’unité nationale, le bureau politique de l’ECIDE basé à Lubumbashi déclare sans faille son soutien aux veillants des FARDC dans leur mission de défendre l’intégrité du territoire nationale qui se battent en ce moment au prix du sang pour rétablir la paix dans la partie Est de la RDC.

Tout en réaffirmant son soutien à Martin Fayulu Madidi, tout s’est déroulé sans dérapage et de manière pacifique. Pour la fédération de l’ECIDE l’objectif de la journée a été atteint. Dans la même direction: à Kinshasa la marche à été étouffée par la police où Adolphe Muzito et Martin Fayulu ont été conduit à l’hôtel Faden Haouse par les éléments de la Police et on signal les blessés et tire de gaz lacrymogènes, à Kikwit la marche s’est bien déroulée sans l’encadrement de la Police comme à Goma.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *