Accueil Politique Lambert Mende Répond à Emmanuel Macron et à Paul Kagame

Lambert Mende Répond à Emmanuel Macron et à Paul Kagame

Twitter/Lambert Mende

Depuis la déclaration d’Emmanuel Macron le président français et du Rwandais  Paul Kagame , le gouvernement de la RDC vient de faire le point à travers un point de presse tenu ce lundi 28 août par le Ministre National des Communications et Médias Lambert Mende Omalanga.
Comme à son habitude Lambert Mende n’y est pas allé par le dos de la cuillère.« L’égalité souveraine des états proclamée par la charte des nations unis est un principe intangible ; un horizon indépassable des relations internationales et un dénominateur commun entre les états » , a-t-il dit .
Il condamne par ailleurs ce qu’il appelle « des messes basses et des complots à ciel ouvert contre la souveraineté de notre pays tout comme des marchands d’illusions qui se drapent dans une espèce de compassion propre à tour prédateur devraient interpeller la conscience de tout congolais
Lambert Mende dénonce « le projet de déstabilisation de leurs voisins par certaines puissances non africaines qui veulent contre toute attente faire admettre qu’on peut exporter la démocratie par des canons, nous disons qu’il n’y a rien des nouveaux dans ce jeu malsain. »
Il rappelle également que l’état des conquêtes est révolu : « Nous saisissons cette occasion pour redire à l’intention de tous les nostalgiques de l’ordre colonial , que le péché originel fondateur de l’état indépendant du Congo durant la période des conquêtes barbares et qui a voulu réduire notre pays au rang d’un simple comptoir des matières premières ou en pandémonium de quelques grandes puissances de l’époque avec le droit de préemption sur le territoire de l’actuelle RDC pour certaines. Ce péché originel a été expié depuis par le sang et le sacrifice de nos martyrs et de nos héros. »
Rappelons le gouvernement avaient déjà demandes des explications à ce sujet la semaine dernière aux pays concernés dont notamment la France, le Rwanda ainsi que l’Angola.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom