Accueil Droits des femmes Brigitte Pande : Princesse et femme aux multiples facettes

Brigitte Pande : Princesse et femme aux multiples facettes

La Guardia

Femme en politique, chrétienne Catholique, engagée dans le Renouveau Charismatique, ancienne activiste dans la société civile et militante des droits des femmes, Princesse dans la Chefferie des Basanga et fille du Grand chef de la Dynastie des PANDE. Elle est mariée à Monsieur ILUNGA KABALE et mère d’un enfant de sexe masculin qui est en 5ème Secondaire. Brigitte Pande est une femme aux multiples facettes.

Ancienne élève au Lycée LUBUSHA, à Lwisha et à l’Institut Kitabataba à MULUNGWISHI, Brigitte Pande est également infirmière de formation. Elle a fait des études humanités Infirmières à Kolwezi, puis en 2000, elle a obtenu son Diplôme de graduée en techniques Médicales, section Science Infirmière, option Enseignement et Administration en Soins Infirmiers à l’ISTM / UNILU / Extension de Likasi. « Encouragé par le Médecin Chef de son Service, elle a été retenue en 2002 comme « CPP » à l’ISTM, c’est-à-dire Chargée de Pratique Professionnelle et de la Déontologie Médicale jusqu’en 2005. Très récemment en 2013 elle est rentrée faire la Licence à l’ISTM / Lubumbashi et en 2014-2015 et a obtenu un diplôme de Licence en Techniques Médicales, section : Sciences Infirmières,

Sa vie professionnelle

Très jeune, elle a été engagée au Département Médical de l’Hôpital Gécamines de Likasi , en 1989. Affectée dans le service de pédiatrie de l’Hôpital Panda, à la Gécamines, sa ténacité aidant, elle a été nommée Infirmière Chef dudit Service en 1993 jusqu’en 2005. Pendant cette même période, elle a été membre du Comité de l’Association Nationale des Infirmiers du Congo « ANIC » au Comité de la commune de Panda .

Sa soif d’aider son prochain était telle qu’elle s’est engagée dans la société civile en 1999 et a été coptée comme membre du Secrétariat Exécutif jusqu’en 2005. Brigitte Pande a été également Présidente « COPEMECO » c’est-à-dire Confédération des Petites et Moyennes Entreprises du Congo. Elle a été d’une aide bénéfique pour les anciens agents de la Gécamines lors de l’opération « départ Volontaires » . Elle a également aidé dans la confection leurs projets « de Copyrep ».

Très engagée dans la défense des droits de l’homme, elle a adhéré à plusieurs plateformes dont l’ONGDH PADHOLIK et le Développement et la Paix durable à Likasi « CFDP ». Son engagement l’a menée jusqu’à devenir 2e Vice-Présidente de la Société civile de la Province du Grand Katanga entre 2004 et 2006. En 2010 , elle a été membre de Conseil d’Administration au Fond Social Communautaire de Tenke Fungurume Mining jusqu’en 2015 . Actuellement, elle est Administratrice de la Ferme PANDE KYALA . Il faut rappeler que son amour pour la défense des droits des femmes vient de son Mémoire sur l’Expérience des survivants de violences sexuelles enregistrés dans la ville de Lubumbashi fin d’améliorer la prise en charge qui n’est pas seulement Médicale, mais aussi psychologique.

Sa vie en politique

Nommée comme bourgmestre de la Commune de Panda à Likasi (juillet 2005-Octobre 2008), au compte de la Société Civile, elle marque ses premiers pas en démontrant que les hommes et les femmes se valent en tant que gestionnaires. En 2010 , elle se fait encore remarquer et fut nommée comme chargée des Missions et des Recherches Scientifiques au Ministère du Genre, Famille et Enfant, Éducation, Recherches Scientifique, Tourisme, et puis chargée des Missions aux Ministères GFE, Mines, Sports, Culture et Arts, jusqu’en décembre 2015. Au cours de cette même année , elle devient le Point Focal du sous-groupe thématique participation politique de la femme et leadership féminin. Depuis 2016 , elle a adhéré au Parti National pour la Démocratie et le Développement «PND » ou elle occupe le poste de Présidente des Mamans du Parti politique pour la Démocratie et le Développement dans la Province du Haut-Katanga et Membre du Comité Fédéral.

Sa vision

Brigitte Pande se dit une femme qui combat les antis  valeurs, qui aiment la justice. Elle considère que chaque être humain, est un être des valeurs. Son idéal, c’est de voir les droits des populations respectés.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom