Accueil Politique Kamina : Les députés provinciaux accusent 6 mois de retard des émoluments

Kamina : Les députés provinciaux accusent 6 mois de retard des émoluments

La Guardia

À Kamina dans la nouvelle province du haut Lomami, les députés provinciaux enregistrent six mois de retard dans le payement de leurs émoluments. Selon le président de l’assemblée provinciale, même son bureau tourne sans frais de fonctionnement depuis un semestre.

Pour l’honorable Masangu Bondo , président de l’assemblée provinciale du Haut Lomami, son institution est confrontée à plusieurs difficultés. Certains élus de cette province ne sont toujours pas retournés à Kamina après leurs vacances parlementaires à la suite de cette situation. Conséquence, l’assemblée provinciale est dans l’impossibilité de traiter certaines matières ou prendre quelques décisions faute de réunir le quorum des élus lors des plénières, pourtant cette session est consacrée au contrôle parlementaire.

À ce jour, C’est entre neuf et dix députés sur 21 qui sont présents au chef-lieu de la province qui se réunissent en plénière. Déjà à l’ouverture de la session ordinaire le 31 mars dernier, seuls sept députés étaient présents à Kamina, parmi eux les quatre membres du bureau. D’autres sources à Kamina parlent de remous. Certains députés se seraient plaints du manque d’intérêt du gouvernement provincial vis-à-vis de leur institution.

Selon une source proche de l’assemblée provinciale, le règlement d’ordre intérieur stipule que dès le budget de cette institution est voté, le gouvernement provincial devrait mettre à la  disposition de l’assemblée provinciale des frais de fonctionnement trimestriels. Mais, indique cette source, les fonds alloués à l’assemblée du Haut Lomami par l’exécutif provincial ne représente souvent que les 10 % des ceux attendus. Et le bureau de l’administration doit se débrouiller pour répondre aux besoins de fonctionnement de l’assemblée provinciale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom