Accueil Culture RDC : la Société Civile complice du chaos en RDC

RDC : la Société Civile complice du chaos en RDC

Twitter /IRDH

Société civile, Gouvernement, Partis politique et l’édification de la démocratie en RDC » c’est le titre du nouveau livre publié par l’IRDH ce jeudi 21 juin 2018, cet ouvrage d’une centaine des pages n’analyse pas la mauvaise gouvernance du Gouvernement ni des partis politiques mais remet en question le travail des organisations de la société civile OSC en sigle.

Cette remise en question de la contribution des OSC au processus de démocratisation se réfère à ses missions d’exprimer toutes la vitalité de la vie sociale d’aider les souverains primaires à accomplir leurs devoirs de choisir et contrôler leurs mandataires à qui ils confient la gestion de l’État. Dans le cas où cette mission est bien exécutée elle participe au développement du pays, mais le contraire comme c’est le cas étudier, contribue à la déstabilisation de l’État.

L’auteur a conclu que la part des OSC dans le chaos congolais est plus grande que celle du Gouvernement, des partis politiques et les organisations internationales. Leur noble missions sont mise en mal par le besoin de survie qui tourne leur dirigeant vers des querelles incessante. L’étude attire l’attention sur l’urgence nécessité pour les OSC de la RDC de former en profondeur de la Démocratie ; s’informer sur les nouvelles dynamiques politiques, les enjeux ainsi que les nouveaux acteurs nationaux et internationaux enfin de repenser la façon d’agir afin de reformuler les termes de collaboration avec des organisations internationale sur la politique intérieure du pays

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom