Accueil Environnement Kolwezi : Kasulo 2 , l’urgence d’une délocalisation

Kolwezi : Kasulo 2 , l’urgence d’une délocalisation

La Guardia

La cité de Kasulo est depuis le mois de décembre 2017 une exploitation artisanale minière enregistrée sous le numéro 0791 /CAB.MIN.MINRS/01/201/Du 29 DECEMBRE 2017. Cette Zone artisanale minière est situé en plein quartier d’habitation, d’où le projet de délocalisation de la population voulue par le gouvernement central et initiée par le ministère provincial de mines de la province du Lualaba depuis le mois de juin dernier.

Le but de cette délocalisation est d’obéir au souci d’assainir la production du cobalt notamment par la lutte contre la présence des enfants et des femmes vulnérables dans la zone d’exploitation. Des tractations entre le gouvernement provincial et la société civile de cette province ont permis de mettre en place un plan de délocalisation des habitants vers un autre site.

Il faut dire que ce plan de délocalisation s’étend sur une période 2 mois, il comprend plusieurs étapes, notamment l’identification des leaders d’opinion et élaborer les mesures d’accompagnement. Toutefois, la société civile du Lualaba a posé ses préalables, à savoir l’élaboration d’un plan de réinstallation préalable de Kasulo 2 et mettre en place un projet de développement communautaire et surtout faire l’évaluation de la première délocalisation.

L’urgence s’impose ….

Au vu de la situation sur terrain ce dernier es semaines, une délocalisation s’avère très urgente. Ici habitations cohabitent avec des exploitations minières. Une situation chaotique qui permettent même aux enfants y vivre et parfois à y travailler. Des femmes vulnérables notamment celles enceinte et celles ayants des bébés sont obligées d’y vivre car c’est là que se trouve leurs habitations..

Ces faits avérer rendent exploitation minière ne respectant pas les normes des droits humains et des protections de l’enfant ainsi que de sécurité. Kasulo 2 doit être assainis et la délocalisation de la population qui vit au sein de ce site et des environs est vitale.

Délocalisation de Kasulo 2 , quand la société civile pose des préalables…..

Malgré l’urgence de la situation, une certaine société civile du Lualaba pose ses conditions. Selon une source, des voix se lèvent pour exiger du gouvernement provincial une évaluation de Kasulo 1 avant de penser à la délocalisation de Kasulo 2. Toutefois, il faut dire que cela risque de prendre plus de temps que prévue. En plus des mois que prévoient le projet de délocalisation, sans parler du fait qu’il faut attendre que le gouvernement provincial ne réagisse.

La seule voie de sortie et que la société civile du Lualaba doit harmoniser les vues et que le gouvernement provincial prend des mesures sans attendre.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom