Accueil La une Lubumbashi: procès incidents UNILU le ministère publique charge le colonel YAWEH

Lubumbashi: procès incidents UNILU le ministère publique charge le colonel YAWEH

Photo Simplice Bambe / la Guardia

C’est dans la salle Moustapha de la société nationale de chemin de fer du congo SNCC à Lubumbashi que la cour  militaire auditionne les prévenus des incidents de l’université de Lubumbashi UNILU ce jeudi 31 janvier 2019. Le ministère publique compte tenu des auditions entendu jusque là, charge le colonel YAWEH parce que etant  le commandant des troupes.

C’est un procès publique intéressant les Lushois qui remplissent la salle d’audience, pendant les auditions le capitaine responsable de l’engin anti-émeute dément avoir autoriser l’intervention de l’engin sur les cités universitaire le lieu de trouble il confirme avoir juste constater la présence de l’engin arroseur en action d’arrosage sur les étudiants au campus. Pour le chauffeur Ilunga de l’engin arroseur confirme avoir agit sous l’autorisation du colonel YAWEH.

Le premier président du tribunal demande au ministère publique après les auditions de tailler sur la matérialisation des faits en construction des infractions et le Ministère public demande le temps pour lui permettre de comprendre le cas de chaque prévenu sur base de ses questions pour tailler sur sa position. Si non jusque là selon lui, personne n’a fait mal compte tenu des auditions du jour, au cas contraire il charge le colonel YAWEH pour avoir agit en un faux commandant et lui reproche n’avoir pas fait le bilan de contrôle des armes des policiers qui étaient sur le terrain avec lui. Un avocat du colonel YAWEH demanden au ministère publique de livrer les épreuves qu’il charge sur leur client. Le procès se poursuit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom