Lubumbashi : l’ONG Justicia Asbl condamne l’agressivité des étudiants lors de leur manifestation

Lubumbashi : l’ONG Justicia  Asbl  condamne l’agressivité des étudiants lors de leur manifestation

L’ONG Justicia Asbl condamne l’agressivité avec laquelle les étudiants se sont comporter au deuxième jour de leur manifestation. Elle dénonce le fait que les étudiants ont incendié le lundi 28 janvier dernier un véhicule de transport en commun de marque NOAH sur les cités universitaires, et ont  détruit des biens de particuliers a différents endroits de la de Lubumbashi.

Dans un communiqué de presse publié ce vendredi 1 février, Justicia Asbl précise que l’exercice de la liberté de manifestation  consacré par la constitution de la RDC offre des limites qui une fois franchies oblige celui qui est l’auteur  de la manifestation d’en être responsable des dégâts qui peuvent en découler. Raison pour laquelle, elle rappelle aux étudiants que dans toute revendication qui peut être faite la notion de la non-violence devra être prise en compte.

 

Toujours selon ce communiqué Justicia  Asbl salue l’ouverture des audiences foraines par la cour militaire du haut Katanga en rapport avec les incidents du 27 et 28 janvier dernier à l’université de Lubumbashi.

A cet effet elle recommande aux juges de la cour militaire du haut Katanga d’instruire le dossier en toute indépendance en vue de dégager les responsabilités des uns et des autres.

Elle appelle les étudiants à éviter tout recours  à la violence en cas de revendication en privilégiant beaucoup plus le dialogue. Et aux victimes elle leur  recommande  de collaborer avec la justice militaire pour que l’arrêt qui sera rendu par cette cour militaire reflète l’image d’une bonne  justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *