Lubumbashi: les employés de la MONUSCO exigent la démission de Leila Zerrougui

Lubumbashi: les employés de la MONUSCO exigent la démission de Leila Zerrougui

Rebond ce mardi 7 mai au Quartier Général de la MONUSCO de Lubumbashi, les employés ont projeté le deuxième sit-in contre la fermetur de leur Bureau. Contrairement au Lundi dernier, ce mardi le ton des employés monte plus haut et demandent la démission de Leila Zerrougui la cheffe de la MONUSCO en guise de la violation et mauvaise interprétation de la résolution numéro 2463 du conseil de sécurité des nations unies.

Lire aussi:http://magazinelaguardia.info/2019/05/06/fermeture-monusco-les-employes-congolais-accusent-leila-de-contredire-la-resolution-2463/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *